Troisième édition de la Foire du tapis : Une véritable vitrine pour la promotion du savoir-faire marocain

Troisième édition de la Foire du tapis : Une véritable vitrine pour la promotion du savoir-faire marocain

Cette manifestation illustre un patrimoine riche en symboles culturels représentant ainsi le pluralisme qui distingue l’identité marocaine.

Tombée de rideau sur la troisième édition de la Foire du tapis. Cette manifestation qui met à l’honneur le savoir-faire de l’artisan marocain a pris fin hier dimanche. Le déroulement de cette foire a été marqué par la présence du ministre de tutelle. Une occasion pour rappeler l’essor que connaît l’artisanat marocain aussi bien sur le plan national qu’international.

C’est sur ce point qu’a insisté Mohamed Sajid, ministre du tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale, lors de son passage à la Foire. Le ministre a mis le point sur le rayonnement que connaît ce secteur à l’international. En effet, l’artisanat marocain ne cesse de consolider ses parts à l’étranger.

Le chiffre d’affaires à l’export est en constante évolution. Une performance tirée par les compétences des artisans locaux et leur adaptation aux besoins actuels. La Foire du tapis, organisée en partenariat avec la tutelle, la Maison de l’artisan et le Conseil de la Région de Rabat-Salé-Kénitra, s’est caractérisée cette année par une forte présence des coopératives par rapport aux éditions précédentes.

L’occasion étant d’affirmer la richesse du tapis marocain, un savoir-faire ancestral pratiqué et préservé par la femme marocaine. Cette foire a en effet pour objectif de sensibiliser et former les tisseuses de tapis.

L’espace dédié à cette manifestation est décliné en trois segments. Citons ainsi l’espace réservé à l’exposition des tapis et des produits des artisans ainsi que le pavillon d’exposition des tapis de prestige et l’espace dédié à l’animation scientifique où ont été déclinées des sessions de formations quotidiennes pour le développement du tapis traditionnel marocain.

Cette troisième édition a été placée sous le thème «Le tapis marocain, identité et investissement». Cette foire se veut, en effet, une véritable vitrine du savoir-faire des grands Maâlem et Maâlemate qui excellent dans l’art du tapis.

Cette manifestation illustre ainsi un patrimoine riche en symboles culturels représentant ainsi le pluralisme qui distingue l’identité marocaine. La foire vise, en effet, à promouvoir les métiers de l’artisanat à forte contenance culturelle, en particulier le secteur du tapis traditionnel. Il s’agit d’un secteur productif à fort coefficient d’emploi et préservateur du patrimoine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *