Troisième édition du «Moussem Ankari» à Sidi Ifni: La culture du cactus attire toutes les attentions

Troisième édition du «Moussem Ankari» à Sidi Ifni: La culture du cactus attire toutes les attentions

La ville de Sidi Ifni a fêté le temps d’un week-end le cactus. La troisième édition du «Moussem Ankari» s’est clôturée hier, dimanche, sur une bonne note.

Cet événement culturel initié par l’association «Ifni Initiatives» et en collaboration avec la province de Sidi Ifni, s’est déroulé sous le thème «La durabilité des ressources territoriales : un choix du développement».

Il  a mis à la disposition de ses visiteurs des produits du terroir présentant des expositions de cactus et dérivés, mais aussi du miel tous genres confondus, de l’huile d’argan et dérivés, du couscous, du henné et des dattes.

Avec ses 40 stands, cette manifestation culturelle a permis de promouvoir les produits de cactus d’Ait Baâmrane, et mettre en exergue ses potentialités naturelles en vue de la redynamisation de l’activité économique.

Le Moussem vise aussi à faire connaître aux visiteurs l’ensemble des coutumes et du patrimoine de cette province en vue de renforcer le tourisme. D’où la mise en place d’un programme constitué de multiples activités, tels que la parade comprenant les différentes troupes, la calèche de la reine de beauté de cactus, des spectacles d’équitation traditionnelle «Tbourida», des compétitions de pêche à la canne, des soirées animées par des troupes traditionnelles de l’art hassani, de l’Aïta et des Gnaouas.
A Ait Baâmrane, la superficie totale de la culture du cactus est de 50.000 hectares, d’après la direction provinciale de l’agriculture de Sidi Ifni. Quant à sa production annuelle, celle-ci a atteint 280.000 tonnes dont 56% de cette culture sont commercialisés chaque année au niveau de la province.

A l’issue de cet événement, des experts et chercheurs en agriculture ont souligné la nécessité de mettre en place une unité «techno-industrielle» spécialisée dans la recherche et l’étude de techniques dans le domaine de la valorisation et la commercialisation du cactus dans la province de Sidi Ifni.
Selon la même direction provinciale de l’agriculture de Sidi Ifni, un budget à hauteur de 15 millions de dirhams (MDH) a été alloué, dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV), à la plantation de cactus sur une superficie de 300 hectares, à l’aménagement des points d’eau pour l’irrigation, et à la construction d’une structure dédiée à la valorisation du cactus dans la province de Sidi Ifni.

Raniya El Meknassi
(Journaliste stagiaire)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *