Umnia Bank : Un total bilan de 502 millions DH en six mois

Umnia Bank : Un total bilan  de 502 millions DH en six mois

Dans l’attente de l’entrée en vigueur de l’assurance Takaful, Umnia Bank poursuit son activité participative, notamment Mourabaha immobilier, et aspire à commercialiser de nouveaux produits en l’occurrence Fogarim Mourabaha et Mourabaha équipement.

Comme elle a été la première à ouvrir ses guichets participatifs, Umnia Bank l’est également en termes de partage de résultats financiers. La banque participative de CIH Bank est ainsi la première entité à dévoiler ses chiffres. L’annonce a été faite en marge de la présentation des résultats financiers de CIH Bank. Au titre de ses premiers mois d’activités, Umnia Bank, disposant d’un réseau de 11 agences opérationnelles, réalise un total bilan de 502 millions de dirhams. Les créances sur la clientèle sont estimées pour leur part à 101 millions de dirhams. Les dépôts atteignent les 181 millions de dirhams pour des capitaux propres de 219 millions de dirhams. Ces chiffres sont loin d’apaiser la soif du management du groupe qui tend à asseoir son positionnement dans un marché qui reste conditionné par l’élargissement du paramètre d’activité.

«Les indicateurs restent timides parce que le cadre réglementaire prend encore du temps. Aujourd’hui seul Mourabaha immobilier, le financement acquéreur des biens immobiliers, est défini sur le plan réglementaire», explique dans ce sens Ahmed Rahhou. Le président- directeur général du CIH Bank indique que beaucoup reste à faire dans ce sens, notamment en ce qui concerne le financement de l’activité immobilière sociale. Cette activité tarde à voir le jour et pour cause la restitution de la TVA n’est pas encore bouclée pour le financement Mourabaha. «La loi du prêt social stipule que seul l’acheteur a le droit de bénéficier du rabais. L’acheteur en finance participative n’est tout autre que la banque qui revend le bien au client  final», apprend-on de M. Rahhou. Pour que la Mourabaha soit activée pour l’immobilier social, Ahmed Rahhou indique qu’il faut que la Direction générale des impôts (DGI) précise que l’acteur en question n’est pas celui qui est apparent en première phase (banque) mais plutôt l’acheteur final (client). Dans l’attente de l’entrée en vigueur de l’assurance Takaful, Umnia Bank poursuit son activité participative, notamment Mourabaha immobilier, et aspire à commercialiser de nouveaux produits en l’occurrence Fogarim Mourabaha et Mourabaha équipement. «Nous espérons que 2018 sera l’année de mise à plat de ces nouveaux financements pour que le particulier puisse bénéficier d’une activité participative élargie», fait savoir M. Rahhou.

Le Groupe bancaire promet des nouveautés pour cette année. La plus  attendue est celle du mobile paiement. CIH Bank anticipera les choses et sera la première banque de la place à lancer les comptes mobiles. «Ces derniers seront sur le marché au plus tard fin mars», promet Ahmed Rahhou. Le Maroc sera ainsi le premier pays au monde à disposer de ces nouveaux instruments de paiement, et ce dans un système interopérable. Rappelons qu’au titre de l’exercice 2017, CIH Bank a affiché de bons résultats. Le groupe bancaire a réalisé un total bilan consolidé de 53,6 milliards de dirhams, en hausse de 11,9% par rapport à l’année 2016. Une performance qui résulte de la croissance des bilans en social de CIH Bank et de Sofac.  Le Produit net bancaire a affiché pour sa part une croissance de 10% atteignant à fin 2017 les 2 milliards de dirhams. Le Groupe a poursuivi au titre de l’exercice 2017 sa maîtrise de risque. Le coût de risque a été presque réduit de moitié, passant en une année de 116,1 millions de dirhams à 58,1 millions de dirhams à fin 2017. Une valeur qui contribue positivement au résultat d’exploitation. Ce dernier s’est établi au titre dudit exercice autour de 660,5 millions de dirhams, en progression de 3,9%.

Le taux du coût du risque se situe à cet effet à 0,14%. En parallèle, le Groupe bancaire observe une stagnation de son résultat net part du groupe qui s’est établi à 435,7 millions de dirhams à fin décembre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *