Un appel d’offres pour améliorer l’accès au port de Tarfaya

Un appel d’offres pour améliorer l’accès au port de Tarfaya

Le ministère de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, représenté par la direction provinciale de Laâyoune, se penche actuellement sur l’amélioration des conditions d’accès au port de Tarfaya.
Un appel d’offres a été lancé dans ce sens pour la réalisation d’une étude d’expertise des conditions d’accès au port de Tarfaya, dont le coût global est de 1,14 million DH. Les prestations objet de ce marché portent sur la réalisation d’une expertise du dossier définitif relatif à l’étude de manœuvrabilité en 2D de l’extension du port de Tarfaya, la réalisation des essais de manœuvrabilité sur passerelles en 3D avec propositions éventuelles des scénarios pour l’amélioration des conditions d’accès au port de Tarfaya, la définition des limites d’exploitation vis-à-vis de la profondeur du chenal et des mesures à prendre en considération lors des travaux éventuels d’amélioration des conditions d’accès, et l’étude de l’impact des travaux éventuels sur la conception initiale des ouvrages déjà réalisés.

Dans ce cas, le bureau d’étude proposera des scénarios pour l’amélioration de ces conditions d’accès au port de Tarfaya avec définition exacte de la consistance des travaux nécessaires objet de chaque scénario, l’emprise desdits travaux ainsi que l’estimation des volumes y afférents.

Aussi, le consultant fera une comparaison multicritères chiffrée (basée notamment sur les quantités, les coûts, les délais de réalisation…) entre les différentes solutions d’amélioration éventuelles et proposera la solution technique acceptable et la plus optimale avec la définition exacte (coordonnées, profondeur…) du tracé du chenal à adopter.
Le port de Tarfaya est le port le plus proche des îles Canaries. L’ambition de celui-ci est de reprendre ses activités de pêche (40.000 tonnes/an, 300 barques de pêche artisanale), de réouvrir une ligne ferry avec les îles Canaries, et d’offrir une possibilité d’accueil pour la plaisance, ce qui permettrait d’étendre le bassin de navigation des Canaries au Maroc. Ce port connaît la réalisation des travaux d’extension qui touchent à leur fin. Ces derniers portent sur la réhabilitation des quais de la pêche artisanale et côtière, la protection du port contre l’ensablement, le développement des lignes maritimes avec les îles Canaries, et l’amélioration du niveau socio-économique de la ville de Tarfaya.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *