Un budget de 52,3 millions DH débloqué par le PAAP

Un budget de 52,3 millions DH débloqué par le PAAP

Présenter le bilan des actions réalisées et des différents défis auxquels les associations professionnelles sont encore confrontées, tels sont les objectifs de la conférence de clôture du Programme d’appui aux associations professionnelles (PAAP), financé par l’Union européenne. Ce programme géré par la CGEM a décidé de marquer cette clôture, par la tenue des quatrièmes Assises nationales des associations professionnelles placé sous le thème : «Rôle des associations professionnelles dans le partenariat public/privé», mardi 1er juin, à Casablanca. Dans ce cadre, Omar Oukrid, directeur général du PAAP, a présenté un panorama des actions du PAAP. En effet, deux types d’appuis directs et indirects ont été apportés aux fédérations et les associations professionnelles (AP) pour un total de 52,3 millions de dirhams. Les appuis indirects au tissu associatif professionnel ont été effectués à travers le financement d’actions transversales pour un montant de 3,3 millions de dirhams tandis que les appuis directs aux associations professionnelles sont de l’ordre de près de 49 millions de dirhams, et ce à travers le financement de 54 plans d’action. «Quant au nombre des adhérents au programme, il est passé pour les entreprises de 5.760 en 2007 à 6.446 en 2009, soit une augmentation de 12% alors que le nombre des associations affiliées est passé de 187 la même année à 204 en 2009 soit une progression de 9%. Les personnes physiques ont, quant à eux, augmenté de 32%, passant de 1.328 en 2007 à 1.763 en 2009», a ajouté M.Oukrid. Afin d’informer les AP et les partenaires sur les problématiques liées au travail associatif, plusieurs actions ont été accomplies dans ce cadre. Et ce à travers l’information, le sensibilisation, la promotion, la renforcement du tissu associatif et le développement des compétences.  Autres faits ont marqué ces Assises. Il s’agit de l’organisation d’un salon qui a réuni pas moins de 26 exposants affiliés au programme. La clôture de cet évènement s’est marquée par la signature d’une convention de partenariat entre la CGEM et la confédération industrielle italienne. Ce partenariat vise en effet à apporter une aide mutuelle dans les domaines de la logistique, les formalités administratives et également en organisant des ateliers de formation au profit des entreprises affiliées au programme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *