Un camouflet de plus pour les séparatistes : La ligne aérienne Dakhla Paris-Orly mise en service

Un camouflet de plus pour les séparatistes : La ligne aérienne Dakhla Paris-Orly  mise en service

C’est officiel. Très attendue, la ligne aérienne Dakhla – Paris-Orly a été inaugurée en grande pompe jeudi via un vol direct de la compagnie Transavia qui a duré 4h45 min.

La perle du Sud est désormais desservie à partir de la capitale française. Transavia, première compagnie française low cost appartenant au Groupe Air France, a inauguré officiellement cette nouvelle ligne aérienne entre l’aéroport de Dakhla et celui de Paris-Orly. Cette nouvelle ligne est le fruit de négociations de deux ans qui ont abouti sur un partenariat entre l’Office national marocain de tourisme (ONMT) et Transavia, et aussi beaucoup de travail entre ce dernier et les  différents acteurs du communication, notamment les journalistes et les blogueurs qui sont partis à la découverte de Dakhla.  Ainsi la filiale d’Air France spécialisée dans le vol pas cher propose un vol tous les jeudis entre sa base à Paris-Orly et l’aéroport de Dakhla, avec une capacité de 180 sièges. Cette première liaison sera étoffée rapidement par un deuxième vol par semaine et sera d’une importance vitale pour le secteur touristique, et pour accroître l’attractivité de la destination Dakhla.

Cette ligne devra ouvrir la voie à de nouvelles liaisons aériennes entre Dakhla et d’autres marchés européens. Depuis l’annonce de cette ligne du mois de mars dernier, les séparatistes et leur mentor algérien ont remué terre et ciel pour empêcher sa mise en service. En vain. La dernière tentative de perturbation consiste en une plainte déposée devant la justice française contre Air France. D’après plusieurs observateurs, cette guerre économique tous azimuts contre les sociétés étrangères désireuses d’investir dans les provinces du Sud essuiera un échec, comme c’était également le cas lors de l’ouverture d’une succursale de la chaîne de restauration rapide américaine, McDonald’s Corporation, au mois d’août dernier à Laâyoune. Selon Hamid Zitouni, avocat basé à Dakhla, les habitants de la ville de Dakhla se sont habitués à ce genre de manœuvre algéro-séparatiste, alors que cette ligne n’est pas la première. Déjà cette merveille du Sud marocain est reliée par voie aérienne aux Iles Canaries. Et d’ajouter que la plainte déposée par les séparatistes contre Air France n’a aucun fondement juridique étant donné qu’elle touche l’un des droits les plus universellement reconnus, en l’occurrence le droit à la libre circulation pour tout être humain, et n’arrêtera pas la détermination du Royaume en vue de développer ses provinces du Sud.

loading...
loading...

Articles similaires

1 Comment

  1. Youssef

    Il faut parler d ‘abord du camouflet venus de côté d’ivoire avec la participation de la RASD malgré les magouilles de votre protecteur et le larbin ouatara. Vive les sahraouis libres.

    Reply

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *