Un chiffre d’affaires de 15, 4 milliards DH au premier semestre 2010

Un chiffre d’affaires de 15, 4 milliards DH au premier semestre 2010

La croissance est au rendez-vous chez Maroc Telecom. Les résultats consolidés du premier semestre 2010 confirment le leadership de ce premier opérateur téléphonique national. «Au premier semestre 2010, le groupe confirme largement ses prévisions annuelles en termes de croissance du chiffre d’affaires et de rentabilité élevée», a souligné Abdeslam Ahizoun, président du directoire de Maroc Telecom, mercredi 28 juillet 2010 à Casablanca, lors de l’annonce des résultats du premier semestre 2010. Au titre de ce premier semestre de l’année, Maroc Telecom réalise une croissance de 6% par rapport à 2009, soit un chiffre d’affaires consolidé de 15,4 milliards DH. En parallèle, le chiffre d’affaires du 2ème trimestre de l’année 2010 a atteint les 8 029 millions DH, enregistrant ainsi une hausse de 7,7% par rapport à 2009. Selon M. Ahizoun, ces performances réfèrent à la bonne tenue du marché marocain et des réalisations satisfaisantes des filiales de l’opérateur. «Tout en continuant à améliorer ses revenus au Maroc, Maroc Telecom poursuit sa dynamique de croissance avec une augmentation significative de la part des revenus provenant de ses filiales», a indiqué le président du directoire. Par ailleurs, le résultat opérationnel consolidé du Groupe Maroc Telecom du 1er semestre 2010 s’est établi à 6.667 millions DH, soit une hausse de 1,8% par rapport à 2009. «La marge sur résultat opérationnel reste à niveau élevé à 43,1% grâce à une optimisation constante des coûts tant au Maroc que dans les filiales», a affirmé M. Ahizoun. Par ailleurs, le résultat net part du groupe de Maroc Telecom s’est situé pour le 1er semestre 2010 à 4 455 millions DH. «Le résultat net part du groupe est en retrait de 4,1% par rapport à la même période de l’année 2009, avec une croissance des charges financières liées aux investissements réseaux et à l’acquisition de la Sotelma», a ajouté M. Ahizoun. De plus, l’ensemble des activités du Groupe Maroc Telecom au Maroc ont généré au 1er semestre 2010, un chiffre d’affaires net de 12, 7 milliards DH soit une hausse de 1,5%. Pour sa part, le résultat opérationnel de la même période a franchi le seuil des 6 millions de dirhams, notant une baisse de 0,8%. En détaillant par segment, le chiffre d’affaires brut de l’activité mobile au Maroc, durant ladite période, a augmenté de 5,6% avec un montant global de 9 519 millions DH. Le résultat opérationnel du même segment, s’est accru, quant à lui, de 8,6% avec un total de 4.742 millions DH. Selon M. Ahizoun, cet achèvement est dû, en particulier à une optimisation du prix d’achat des terminaux vendus et à la révision du prix des liaisons louées par le Fixe de Maroc Telecom au réseau mobile. Et de souligner que le parc mobile de l’opérateur a enregistré une hausse de 11,3% atteignant ainsi 15,904 millions de clients. De même, le segment haute valeur «postpayé» continue d’enregistrer de bonnes performances avec une progression de 8,9% pour atteindre 731.000 clients. S’agissant du fixe et de l’Internet, Maroc Telecom dévoile un léger fléchissement . Ces deux activités ont enregistré conjointement un chiffre d’affaires brut de 4.312 millions DH en baisse de 9,4%. «La diminution des revenus du fixe et Internet est due à la baisse des usages estimée à 5,6%, elle même liée notamment à la forte concurrence du Mobile et à la révision du prix des liaisons louées par le fixe aux opérateurs en particulier au Mobile de Maroc Telecom». En outre, le résultat opérationnel de l’activité fixe et Internet au Maroc est en recul de 23,9% au premier semestre 2010 à 1.362 millions DH, conséquence directe de la baisse du revenu. A noter que la base client du Groupe Maroc Telecom a atteint 23,6 millions à fin juin 2010, marquant une hausse de 20% par rapport au 30 juin 2009. Selon M. Ahizoun, cette évolution s’explique par une croissance soutenue du parc Mobile au Maroc et surtout dans les filiales en Afrique, où il s’établit à près de 5,6 millions de clients en hausse de plus de 76% par rapport à fin juin 2009.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *