Un chiffre d’affaires de 6,55 milliards DH en 2011

Un chiffre d’affaires de 6,55 milliards DH en 2011

«Nous avons réalisé une croissance solide du chiffre d’affaires dans un contexte de décélération du marché et flambée des prix d’achat des matières premières». C’est en ces termes que Driss Bencheikh, Président-directeur général de la Centrale Laitière, s’est adressé aux journalistes, lors de l’annonce des résultats financiers de la Centrale Laitière, mardi 6 mars à Casablanca. Le leader national des produits laitiers au Maroc a réalisé un chiffre d’affaires estimé à 6,55 milliards de dirhams en 2011. En effet, le Groupe a choisi de ne pas répercuter la hausse des prix des matières premières sur les consommateurs mais plutôt de leur offrir un large choix de produits en adoptant l’innovation. «Le prix du lait, constant sur les dernières années, est le fruit de lourds efforts entrepris par la Centrale Laitière visant à protéger ainsi le pouvoir d’achat des consommateurs, soumis à une forte pression en 2011», ajoute-t-il. Par catégories de produits, le lait frais a réalisé un chiffre d’affaire global de 3,25 milliards de dirhams en 2011, soit une progression d’environ 8,8% par rapport à l’exercice 2010. S’agissant du produit laitier ultra-frais, la Centrale Laitière offre un éventail de produits. En données chiffrées, la gamme Yawmy a réalisé un chiffre d’affaires de 1,54 milliard de dirhams en 2011, soit une progression de 3,4% par rapport à l’année 2010. L’autre gamme Activia a enregistré, pour sa part, 1,21 milliard de dirhams en 2011, soit une croissance de 37,5% par rapport à l’année 2010. De ce fait, la Centrale Laitière est un contributeur actif de l’économie nationale. Avec un chiffre d’affaires estimé à 6,55 milliards de dirhams en 2011, 450 millions de dirhams (MDH) sont destinés aux fournisseurs d’équipement. De même, près de 2,256 milliards de dirhams sont consacrés aux coopératives et fermes laitières. Ainsi 688 millions de dirhams sont réservés à l’Etat et aux collectivités locales, 488 MDH dédiés aux actionnaires, 13 MDH aux communautés locales et 687 MDH aux collaborateurs. Le PDG de la Centrale Laitière a fait une relecture des principales réalisations de la société en 2011. «Nous avons adopté la stratégie d’augmentation du prix du lait collecté dans le but de favoriser la qualité de la matière première, le lancement réussi du programme «Imtiaz» et la segmentation de la collecte directe et indirecte», note-t-il. Côté perspectives, M. Bencheikh a indiqué dans ce cadre que : «Compte tenu de l’évolution du chiffre d’affaires en 2011, nous entamons 2012 avec confiance. Les priorités demeurent le développement de nos marques phares à travers un investissement marketing et commercial significatif et la gestion». «La productivité sera négativement impactée par le déficit pluviométrique et cela va être difficile à gérer. Notre stratégie vise ainsi à développer la consommation et la productivité», conclut M. Bencheikh.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *