Un Eco-Resort du désert verra le jour à Dakhla

Un Eco-Resort du désert verra le jour à Dakhla

La ville de Dakhla, joyau du Sud marocain, sera dotée d’un prestigieux Resort du désert pour un coût d’investissement qui dépasse le milliard DH. Selon un communiqué du ministère du tourisme, ce projet qui comporte des infrastructures d’hébergement et d’animation se positionnera en tant qu’Eco Resort, orienté vers le tourisme du désert. Et d’ajouter que ce Resort permettra aux visiteurs de profiter d’un cadre luxueux et respectueux de l’environnement, avec des composantes animation, hébergement et restauration appropriées au thème du désert. Ce projet rentre dans le cadre de la Vision 2020 prévoyant le développement de nouvelles infrastructures durables et respectueuses de l’environnement, permettra d’impulser une dynamique régionale aux provinces du Sud et servira de levier économique pour le développement local. Il sera réalisé par le groupe d’investissement diversifié émirati Al Shafi basé à Abu Dhabi, coté en Bourse et considéré comme chef de file du courtage local du marché des valeurs immobilières (Abu Dhabi et Dubai). Le groupe gère plus de 250 millions de dollars d’actifs et d’investissements privés, y compris une réserve foncière importante et un portefeuille immobilier. Pour les acteurs touristiques basés dans les provinces du Sud, l’intérêt accordé par des groupes d’investissements étrangers pour investir davantage dans le Royaume et dans les provinces du Sud dénote la confiance exprimée par ces groupes dans cette région et son avenir. Cet intérêt s’est notamment concrétisé par le lancement de plusieurs projets touristiques de grande envergure comme c’est le cas avec le projet basé à Oued Chbika à Tan Tan qui s’étend sur une superficie globale de 1.500 hectares et devrait créer environ 15 mille postes d’emploi. Il vise également la construction d’une grande ville avec tous les services et promet d’attirer des milliers de visiteurs vers les provinces du Sud du Royaume. Le site se composera aussi d’une marina 5 étoiles, de 8 hôtels d’une capacité de 2.500 lits auxquels il faut ajouter 1.851 unités résidentielles, un terrain de golf, un centre de congrès et des infrastructures ludiques et sportives, un centre d’artisanat et d’autres commerces et restaurants. A cela s’ajoute le projet Plage Blanche à Guelmim dont le programme comprend essentiellement des unités hôtelières (5 et 4 étoiles et villages de vacances touristiques) d’une capacité d’environ 5.300 lits ainsi que des résidences touristiques pour une capacité globale de 7.400 lits. En plus d’unités résidentielles pour une capacité totale de 10.500 lits, soit environ 2.200 appartements et villas. Un projet de construction d’un village touristique appartenant au Club Med est aussi programmé dans la région d’Oued Eddahab-Lagouira. Et pour accompagner cette dynamique touristique, la RAM vient de renforcer ses liaisons aériennes avec les provinces du Sud avec des prix promotionnels. Le prix du billet sera par ailleurs fixé à 600 DH l’aller simple pour Casablanca-Guelmim-Tan Tan, 800 DH pour Casablanca-Lâayoune et 1.000 DH pour Casablanca-Dakhla.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *