Un établissement hôtelier quatre étoiles voit le jour à Guelmim

Un établissement hôtelier quatre étoiles voit le jour à Guelmim

L’établissement se compose de: 12 chambres twin standard ; 11 chambres twin avec terrasse ; 78 chambres twin avec balcon; 11 suites junior (1 chambre + salon) et 5 suites premium (2 chambres + salon).

Un nouveau projet touristique vient renforcer la capacité en lits de la ville de Guelmim qui ambitionne d’émerger comme une nouvelle destination balnéaire internationale de taille critique, offrant une combinaison rare de mer, désert et nature. Cet établissement hôtelier 4 étoiles assure une capacité totale de 244 lits et se compose de : 12 chambres twin standard ; 11 chambres twin avec terrasse ; 78 chambres twin avec balcon; 11 suites junior (1 chambre + salon) et 5 suites premium (2 chambres + salon), en plus d’un business center d’une capacité de 600 personnes.

A travers le contrat-programme lancé en 2013, la région de Guelmim-Oued Noun structurera son offre touristique à travers le développement d’une capacité additionnelle de 27.000 lits à l’horizon 2020, l’investissement dans la valorisation des sites balnéaires clés, l’enrichissement du produit par des activités de niche (sports, bien-être et aventure dans le désert) et le renforcement de ses atouts culturels et de ses ressources. L’objectif étant à l’horizon 2020 d’accueillir près de 1,2 million de touristes à l’horizon 2020.

Ce défi sera relevé notamment grâce à la mise en place de 57 projets assurant le développement du produit touristique au niveau de la région, nécessitant un investissement global de 24.160,8 MDH, dont 98,87%, soit 23.889,15 MDH, seront portés par le secteur privé. Ce portefeuille se compose de 3 projets structurants (projets de dimensions importantes et à portée internationale qui permettront de matérialiser le positionnement préconisé) et de 54 projets complémentaires qui enrichiront et diversifieront le tissu de l’offre touristique régionale.

Ce secteur se caractérise par une richesse des produits à potentiel qui allient le balnéaire (200 km de littoral) au saharien, au culturel, à l’aventure et la découverte, à l’écologique, au thermalisme et au spéléologique. La région dispose d’une côte littorale vierge sur l’océan Atlantique s’étendant sur environ 180 km dans les provinces de Guelmim et Tan Tan, dont la station Plage Blanche et la nouvelle zone touristique d’Oued Chbika. A côté de ces sites, d’autres regorgent de potentialités touristiques, à savoir les embouchures de Oued Drâa, Oued Oum Fatma, et Oued Elouaâer dans la province de Tan Tan.
La région abrite deux sources thermales : Aïn Lalla Mellouka et Abainou. L’eau de cette dernière a des effets curatifs en ce qui concerne le traitement des maladies dermiques et rhumatismales.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *