Un financier à la tête du programme du MCC

Un financier à la tête du programme du MCC

C’est Mourad Abid qui sera chargé de diriger les projets retenus par le programme du Millennium Challenge Corporation (MCC). Ce membre du groupe financier international de Boston vient d’être nommé directeur général de l’Agence du partenariat pour le progrès (APP). Ce financier aura pour mission de suivre ces projets totalisant un montant de 700 millions dollars.
Le Premier ministre, Abbas El Fassi, a présidé, mercredi 9 juillet, à Rabat, la cérémonie d’installation de M. Abid que Sa Majesté le Roi Mohammed VI a nommé directeur général de l’APP. Mourad Abid est détenteur d’un MBA en gestion des affaires de l’université George Washington.

Il a également occupé plusieurs postes importants, notamment directeur général de la Compagnie de transport au Maroc (CTM), directeur de la commercialisation et des relations publiques au Crédit Agricole, directeur financier à Citibank Maghreb et expert consultant dans la privatisation à Prince Waterhouse Coopers.

La cérémonie d’installation s’est déroulée en présence de Mohamed Elyazghi, ministre d’Etat, et Anis Birou, secrétaire d’Etat chargé de l’Artisanat, des membres du comité de sélection des candidatures, et la représentante du Compte du Millénaire au Maroc, Muneera Salem-Murdock. Cette nomination revêt une grande importance dans le processus de réalisation du «Contrat du défi du millénaire» et des dispositions de la loi portant création de l’Agence qui se penchera, après parachèvement de ses structures et désignation des directeurs adjoints, sur la mise en œuvre et le suivi des programmes fixés, a souligné, à cette occasion, M. El Fassi, dont les propos ont été rapportés par un communiqué de la Primature. Ce qui confère une dimension particulière à cet événement est «l’activation de l’un des principaux mécanismes de l’accord relatif au «Contrat du défi du millénaire» signé entre le Royaume du Maroc et les Etats-Unis amis», a-t-il ajouté.

Le Premier ministre a relevé que les projets intégrés et complémentaires arrêtés dans le cadre de cet accord de 700 millions dollars sont l’amélioration de la productivité agricole, qualification de la pêche traditionnelle, développement de l’artisanat et l’ancienne médina de Fès, soutien de l’entreprise et des activités génératrices de revenu et appui aux programmes de l’Initiative nationale pour le développement humain.
Ces projets auront un impact indéniable sur l’amélioration des conditions sociales et économiques dans différentes régions du Royaume. Rappelons que le Millennium Challenge Corporation (MCC) est une institution gouvernementale des Etats Unis d’Amérique, chargée d’appuyer les politiques socio-économiques mises en oeuvre par les pays éligibles en vue de renforcer la croissance économique et de réduire la  pauvreté. Au titre de l’année 2005 et parmi soixante six pays candidats, seize pays dont le Maroc, ont été éligibles à l’aide financière du MCC. À la date de juillet 2007, treize pays avaient déjà signé un accord avec le MCC.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *