Un fonds de l’AMDL pour accompagner les PME

Un fonds de l’AMDL pour accompagner les PME

Un budget de 63 millions de dirhams ciblant 300 entreprises

Accompagner les petites et moyennes entreprises, tel est l’objectif d’un fonds récemment mis en place par l’Agence marocaine de développement de la logistique (AMDL). Doté d’une enveloppe budgétaire de l’ordre de 63 millions de dirhams jusqu’en 2018, le fonds doit fournir un accompagnement aux entreprises désirant développer leur chaîne logistique qui peut aller du transport jusqu’à la livraison, en passant par l’entreposage ou encore la préparation des commandes. En plus de l’apport financier de l’AMDL, le financement du projet sera également assuré en partie par les entreprises participantes ainsi que Translog (Groupement interprofessionnel d’aide au conseil du secteur du transport et de la logistique).

Les responsables de cette initiative se sont d’ores et déjà fixé comme objectif d’atteindre quelque 300 entreprises. Bien évidemment, les structures éligibles doivent remplir certains critères. Celles-ci doivent être à jour des obligations fiscales et sociales. Les inscriptions à ce programme d’accompagnement devraient se faire via une plate-forme électronique sachant qu’une campagne de communication est déjà annoncée afin de sensibiliser les entreprises à l’intérêt de l’initiative. Les enjeux sont de taille puisque les initiateurs du programme comptent énormément sur ce dernier pour inverser la tendance actuelle. En effet, très peu d’entreprises franchissent le pas pour externaliser une partie ou toute leur logistique préférant assurer eux-mêmes toute la chaîne.

Certains acteurs principalement les filiales des multinationales ont leurs propres pratiques fixées notamment par la maison mère. Pour changer la réalité sur le terrain, le fonds devra favoriser de nouvelles démarches. Concrètement, le dispositif mis en place financera des études pour les acteurs intéressés à travers notamment un diagnostic sur la situation mais également les pistes d’amélioration en mettant en valeur les bienfaits de l’externalisation et ses gains potentiels. Et pour encourager les entreprises à jouer le jeu, les responsables n’excluent pas de financer lesdites études à hauteur de 80%. Les entreprises éligibles peuvent également bénéficier de la formation pour leurs chauffeurs. Par ailleurs, le fonds peut également financer les procédures de certification ainsi que l’intégration des normes de travail dans le domaine de la logistique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *