Un futur Palais des Congrès à Casablanca

Un futur Palais des Congrès à Casablanca

L’accord de don entre l’USTDA (Agence Américaine Pour le Développement du Commerce) et le Groupe Immobilier Lazrak Management a été signé, pour le côté américain, par Wayne J. Bush, Chargé d’affaires de l’Ambassade des Etats-Unis, et par Rachid Lazrak, président de Lazrak Management, pour le côté marocain. « À l’origine de cette coopération, nous nous sommes posés une question simple : comment se fait-il qu’une métropole telle que Casablanca, considérée à juste titre comme le coeur économique du Royaume, ne soit pas dotée d’un Palais des congrès moderne, aux normes internationales ? », précise Rachid Lazrak tout en ajoutant qu’il est plus utile de remédier à ce constat en entamant sans délai une étude de faisabilité que d’essayer de répondre à cette question en rejetant la faute sur le secteur public ou privé. « Un projet de cette envergure ne peut être initié, ni trouver d’investisseurs ou de financements sans une connaissance et une compréhension profonde du marché, de l’optimisation de sa programmation et de l’évaluation du couple risque/rentabilité de l’investissement », a-t-il mentionné. Le montant de cette subvention accordée par cette agence américaine indépendante active dans le domaine de la promotion du développement économique et des intérêts commerciaux des sociétés américaines dans les pays émergents, se chiffre à 344.752 dollars. Cette étude de faisabilité permettra de définir la programmation du Palais des Congrès et d’en évaluer la rentabilité. L’étude permettra d’évaluer notamment l’offre existante dans la région méditerranéenne, la taille du marché et la part potentielle de ce palais et les différentes composantes de l’offre (Hôtelière, Commerciale, Immobilière). « Un appel d’offres sera lancé prochainement pour la sélection d’un consultant qui sera chargé de réaliser l’étude de faisabilité. Le consultant sera une société américaine et pourra sous-traiter localement son étude selon des conditions précises », tient à préciser Wayne J. Bush. Le Groupe Lazrak Management veillera à la sélection du consultant le « mieux disant ». Le Palais des congrès de Casablanca sera un complexe intégré comprenant un auditorium principal (3000 à 4000 places), deux ou plusieurs auditoriums complémentaires d’une capacité de 300 à 700 places, des salles de réunions (10 à 20 salles de 10 à 200 places), des surfaces d’exposition (10.000 à 20.000 M2). Le palais offre aussi les services courants (Traduction simultanée, Audio-Vidéo et Projection, Votes, Télé-Conférences, Secrétariat, Local, Presse, Banque, Poste, Agence de Voyage, Laboratoire Photos). Ce futur palais d’une capacité d’hébergement équivalente à un hôtel de 4 à 5 étoiles offrira aussi des services complémentaires (Galerie commerciale de luxe « Tax Free », Bureaux, Centres de Beauté). À cela, s’ajoutent bien évidemment des infrastructures sportives.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *