Un Hakam chez Auto Hall

Un Hakam chez Auto Hall

Entre Abdelatif et Zakaria Hakam, respectivement président et administrateur directeur général d’Auto Nejma (mais aussi frère et fils de feu Haj Mohammed), les relations ne semblent pas être au beau fixe. C’est du moins ce que l’on pourrait déduire de la dernière manoeuvre opérée par M. Abdellatif, actuel président de ladite société, qui est l’importateur exclusif des véhicules Mercedes, Chrysler et Sang Yong. En effet, ce dernier vient d’effectuer ce qu’on appelle communément dans le milieu boursier un franchissement de seuil dans sa part de participation qu’il détient dans le capital d’Auto Hall, portant celle-ci de 2,02 à 5,08 %. Plus exactement, le grand Hakam a acquits 2039 actions (Auto Hall) supplémentaires, pour atteindre un total de 120.000 dans le capital de ladite société. Et ce n’est pas tout, puisque le communiqué du CDVM précise aussi que «dans les douze mois qui suivent le franchissement de seuil précité, la société Hakam Abdellatif Finance SA envisage de poursuivre ses achats des actions Auto Hall et de demander à siéger au conseil d’administration de la société Auto Hall». Si elle n’est pas déraisonnable, une telle transaction laisse tout de même la porte ouverte à toute une série d’interprétations. Déraisonnable, elle l’est puisque le fait que le président d’une entreprise aille investir chez un autre groupe concurrent, ou du moins opérant dans le même secteur d’activité (l’automobile), prête à confusion. Combien même il s’agit de la société Abdellatif Hakam Finance SA et non pas d’Auto Nejma, cette augmentation de participation à hauteur de 5 %, assortie d’une formulation d’intention d’aller plus loin, pourrait à terme donner lieu à un conflit d’intérêt chez l’intéressé, à cheval entre les deux groupes. Dès lors, une piste semble tout à fait plausible : Abdellatif Hakam, chercherait à assurer ses intérêts, en investissant une entreprise plus «claire» et mieux structurée qu’une affaire de famille de laquelle il se désengagerait à court terme.
Et pour cause, selon des sources très proches de l’importateur de la marque à l’étoile, Zakaria Hakam, l’administrateur-directeur général d’Auto Nejma aurait main mise sur toutes les grandes décisions et orientations de la «boîte». Il en serait, tacitement, l’homme fort, étant donné aussi qu’il est en contact direct avec les constructeurs (les maisons mères) et les fournisseurs. Du coup, il semble inamovible et impossible à écarter. Au contraire même, rien n’empêcherait Zakaria de viser le poste de la présidence !
Bref, autant d’indices qui laissent penser que M. Abdellatif est plutôt «mal à l’aise» dans son fauteuil et donnent matière à penser quant à son avenir dans Auto Nejma. Car, convoitant un siège au Conseil d’administration d’Auto Hall, Abdellatif Hakam pourrait bien, de ce fait, être en train de préparer sa sortie d’Auto Nejma. Une chose est sûre : son choix porté sur Auto Hall n’est ni fortuit ni insensé. On sait aujourd’hui que ce gros groupe détient le plus grand réseau de succursales au Maroc, qu’il est présent dans tous la quasi totalité des segments de véhicules (voitures de tourisme, 4×4, utilitaires légers et camions) et qu’il est fort d’une politique «produits» des plus variées.
Si seul le temps nous donnera les aboutissements de cette affaire, on reste cependant loin de la sérénité qui régnait du temps de feu Haj Mohamed Hakam, le père fondateur d’Auto Nejma.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *