Un logiciel pour le suivi de véhicules

Le compte à rebours commence chez la société TRC (Télé Ressources Contrôle). C’est en effet dans un ou deux mois au plus tard que l’entreprise présentera son premier produit sur le marché marocain.
Cette start-up a été montée en août 2001, en partenariat avec Teknobil, filiale turque de la maison-mère TRC Advanced technologies, basée aux Etats-Unis.
Pour son démarrage, la jeune pousse a choisi de se positionner comme fournisseur de solutions de suivi de véhicules pour le compte de gestionnaires de flottes. « Ces opérateurs pourront grâce à ce nouveau produit repérer sur carte numérisée un grand nombre de véhicules pouvant aller jusqu’à mille unités », explique Karim Chraibi à sa manière la portée du logiciel. Et d’ajouter, « ils pourront ainsi disposer des indicateurs en temps réels sur la vitesse du véhicule, son itinéraire, le niveau de son réservoir carburant….Enfin sur tous les paramètres internes aux véhicules ». Le concept en lui même s’articule essentiellement sur les Technologies GPS (Global Positionning System) et GSM. A ce sujet, les managers de la société TRC reconnaissent que la large couverture GSM leur facilitera énormément le travail. « Il faut capitaliser sur le développement de l’infrastructure télécom existante », avancent-ils.
Dans leur plan de travail, ils comptent agir à partir du Maroc pour desservir par la suite la zone de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Mais en un premier temps, ils vont plutôt recentrer leurs efforts sur un marché local appelé à se développer dans les années à venir. Libre-échange avec l’Europe, développement remarquable du secteur du transport….Autant d’indices qui les renseignent sur l’évolution positive que connaîtra la demande sur ce segment de services. Et pour ne rien laisser au hasard, la société TRC a procédé à une étude de marché pour évaluer le besoin en la matière. «Nous avons constaté que la manière dont est gérée la flotte est anarchique. Même ceux qui ont une flotte importante ne disposent pas d’outils de gestion appropriés », avance M. Chraibi.
Ceci étant, les solutions qu’offrira bientôt TRC ne sont pas entièrement produits par ses propres soins. Ses ingénieurs se basent sur des produits déjà existants, fabriqués par son partenaire turc pour les adapter à un marché dont les besoins sont différents.
Le Maroc sera ainsi le premier pays après la Turquie à commercialiser ce logiciel (SVTS ou smart véhicule tracking system)dans son territoire. Plus encore, il a toute latitude à le commercialiser dans les quatre coins du monde. Une concession qu’il a pu retirer de son partenaire turc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *