Un méga-projet pour Casablanca

Un méga-projet pour Casablanca

Casablanca a finalement son méga-projet. SM le Roi Mohammed VI y veille personnellement. A cet effet, le Souverain a tenu une réunion, samedi 15 octobre au Palais royal de Casablanca, avec les différents intervenants de ce dossier : Karim Ghallab, ministre de l’Equipement et du Transport, Taoufiq Hejira, ministre délégué chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme, Abdelaziz Bennani, Inspecteur général des Forces  Armées Royales ainsi que les différents responsables de la métropole, le wali Mohamed Kabbaj et le maire Mohamed Sajid en tête.
Ce méga-projet urbanistique et immobilier sera érigé à la place de l’aérodrome de Casa-Anfa. D’une superficie totale de 360 hectares, le site connaîtra une transformation radicale. Détenue à hauteur de 100 ha par l’Office des aéroports et 260 ha par les Forces Armées Royales, cette assiette foncière, se situant en plein centre de Casablanca, est destinée à être intégrée dans le tissu urbain de la capitale économique du Royaume. Près de 60 ha seont dédiés à des zones vertes, afin de combler le déficit enregistré dans ce domaine dans la plus grande ville du Royaume.
Un grand soin sera également apporté aux problèmes de fluidité de la circulation, puisque l’actuel aéroport d’Anfa entrave la réalisation de grandes voies structurantes de communication  entre quartiers. L’objectif affiché par le Souverain est de doter Casablanca d’un nouveau centre-ville du 21ème siècle. L’aménagement de ce site sera confié à une société qui sera créée spécialement pour la gestion de ce projet, à l’image de Sabr pour l’aménagement du Bouregreg et TMSA pour le port Tanger-Méditerranée. Ce lundi 17 octobre, les réunions de préparation du projet technique débuteront entre les deux ministres et les autorités de la ville de Casablanca en vue de son élaboration dans les plus brefs délais.
L’aéroport de Casa-Anfa sera transféré ailleurs. En effet, SM le Roi Mohammed VI a choisi la base militaire de Benslimane pour l’accueillir. Offrant une assiette foncière de 2000 ha environ et sa situation à une vingtaine de minutes de Casablanca, le site est, en effet,  idéal pour les activités aéronautiques civiles et militaires, de même qu’il  offrira une opportunité d’investissement et de développement à la région de  Benslimane.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *