Un milliard de dirhams sera injecté annuellement : Gros appétit foncier de la CGI

Un milliard de dirhams sera injecté annuellement : Gros appétit foncier de la CGI

Un milliard de dirhams sera dédié annuellement, et à partir de cette année, à l’investissement foncier de la CGI. Ceci a été souligné par la Compagnie générale immobilière (CGI) dans sa dernière communication financière publiée récemment sur le site de la Bourse de Casablanca. Se référant au groupe, l’exercice 2013 devrait également voir la concrétisation des résultats des filiales opérationnelles, principalement Dyar Al Mansour avec l’achèvement des projets Jnane El Mansour Tamesna et Zahrat El Jadida ainsi que la livraison des composantes résidentielles et bureaux de Casablanca Marina, projet porté par la filiale Al Manar.
Si les perspectives se montrent encourageantes pour la CGI, l’exercice 2012 a été plus prometteur. La compagnie a réalisé, en termes de comptes sociaux, un chiffre d’affaires en progression de 8% à fin décembre 2012, soit un total de 2,64 milliards de dirhams. «Cette performance est tirée par les efforts commerciaux aussi bien sur les livraisons des grands projets, en l’occurrence Casa Green Town, Al Massira Fnideq, Jardin des Oudayas et autres. De même, la progression du chiffre d’affaires est attribuée au déstockage des programmes de Targa Marrakech et les Andalines Fès», indique la CGI en guise de commentaire. Pour la même période, la Compagnie a enregistré près de 2,5 milliards de dirhams d’investissement, en hausse de 17%. De ce total, 667 millions de dirhams ont été alloués aux investissements sur le foncier qui d’après la CGI constituent de nouvelles opportunités de lancement de projets pour les prochaines années.
Le résultat net est, pour sa part, en constante progression. Au titre de l’exercice 2012, il a grimpé de 4%, se chiffrant à 458 millions de dirhams contre 438 millions de dirhams une année auparavant. Par contre, le résultat d’exploitation a légèrement évolué, passant de 480 millions de dirhams à 481 millions de dirhams à fin décembre. S’agissant des indicateurs consolidés, ces derniers sont marqués par un chiffre d’affaires de 3 milliards de dirhams, en évolution de 13% au titre de l’exercice 2012. Ce chiffre est réalisé à hauteur de 88% par la CGI. «Le chiffre d’affaires prévu par les filiales Dyar Al Mansour (logement social) et Al Manar (Casablanca Marina) a enregistré un glissement vers le 1er semestre 2013» indique la compagnie. Et de conclure «qu’une baisse de la contribution des structures comptabilisées est mise en équivalence». Notons que ce décalage a impacté le résultat net part du groupe, marquant un repli de 16%, soit un total de 316 millions de dirhams, au moment où les investissements se sont chiffrés à 3,9 milliards de dirhams, en progression de 20% au cours de l’exercice 2012.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *