Un nouveau marché quotidien pour Asilah: Il sera construit sur un terrain de 7400 m2

Un nouveau marché quotidien pour Asilah: Il sera construit sur un terrain de 7400 m2

La cité blanche sera dotée d’un grand marché moderne à trois étages. C’est du moins ce qui ressort de la session extraordinaire du conseil municipal d’Asilah tenue, lundi 6 janvier, au Centre Hassan II des rencontres internationales. Présidés par Mohamed Benaïssa, président dudit conseil municipal, les travaux de cette assemblée ont été marqués par l’examen et l’approbation des deux procès-verbaux de la commission administrative d’évaluation, relatifs respectivement au foncier destiné à accueillir le marché quotidien ainsi qu’un local de réfrigération et de stockage du poisson, sis au marché central d’Asilah.

Par ailleurs, le futur marché quotidien de la ville sera construit sur un terrain de 7.400 m2 au quartier Lalla Rahma. Le conseil communal a décidé, à cet égard, de recourir à la procédure d’expropriation pour réaliser ce projet. La même commission a fixé le tarif du mètre carré à quelque 450 DH pour la partie du terrain immatriculée (3.100 m2). Alors que le prix s’établit à 400 DH pour l’autre partie non immatriculée (4.300 m2). L’acquisition de l’ensemble du terrain, faisant objet d’expropriation, nécessite une enveloppe de plus de 3 millions DH.

Très attendue par la population zïlachie, la réalisation de cette importante infrastructure commerciale moderne vise à l’amélioration des activités commerciales et l’organisation du commerce informel à Asilah. Il s’agit, selon les responsables de ce projet, d’un grand complexe commercial couvert (à deux niveaux) conçu afin de répondre aussi bien aux commerçants qu’aux consommateurs.

Et vu le coût très élevé des travaux de réalisation du futur marché quotidien, les élus ont approuvé de contracter un crédit auprès du Fonds d’équipement communal (FEC) en vue du financement de ce projet. Notons que le prix d’exploitation du local de réfrigération et stockage du poisson, sis au marché central et propriété de la municipalité d’Asilah, s’établit par la commission d’évaluation à 2.000 DH.

Alors que le cahier des charges relatif à cette opération d’exploitation du bien communal a été approuvé lors de la précédente session ordinaire du conseil municipal du mois du juillet 2013.

Faisant partie des villes ciblés dans le cadre de la politique de la ville, Asilah connaîtra la réalisation de plusieurs autres projets, dont la construction d’un complexe de l’artisanat et une gare routière.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *