Un nouveau soutien financier pour le projet du TGV Tanger-Casablanca : Le Fades accorde 1,6 MMDH au Maroc

Un nouveau soutien financier pour le projet du TGV Tanger-Casablanca : Le Fades accorde 1,6 MMDH au Maroc

De nouveaux accords viennent d’être conclus pour la mise en œuvre du Train à grande vitesse Tanger-Casablanca.  Accompagnant le Royaume dans la réalisation de projets de développement, le Fonds arabe de développement économique et social (Fades) vient dans ce sens accorder un soutien financier particulier au Maroc.

1,6 milliard de dirhams est le montant global des prêts complémentaires et garantie relatifs au projet de Train à grande vitesse Tanger Casablanca.

Cette enveloppe a fait l’objet d’accords signés, jeudi 22 décembre, à Rabat entre Mohamed Boussaid, ministre de l’économie et des finances, et Abdellatif Youssef Al Hamad, président-directeur général du Fades. La signature des conventions a connu la présence de Rabie Khlie, directeur général de l’Office national des chemins de Fer (ONCF).   

A cette occasion, le ministre de l’économie et des finances a tenu à remercier le Fades pour le soutien financier particulier accordé au Royaume du Maroc à travers le financement de projets de développement. Mohamed Boussaid a également souligné l’importance des gares ferroviaires de Rabat Agdal et de Rabat Ville dans la ligne TGV, qui s’inscrit dans le cadre des efforts consentis par le Maroc pour moderniser l’infrastructure de base spécifique au système de transport ferroviaire, à travers le rehaussement de la structure fonctionnelle et sociale des gares à même d’intégrer l’ère de la Grande Vitesse et d’accompagner la croissance prévisible du transport des voyageurs, notamment sur l’axe Tanger-Casablanca.

De son côté, le président-directeur général du Fades a loué les relations distinguées entre le Royaume du Maroc et le Fonds arabe de développement économique et social, soulignant l’intérêt croissant porté par cette institution au financement des projets de développement à caractère économique et social. Rappelons que le Fades est une institution financière arabe fondée en 1971, qui a pour objectif d’aider les pays arabes à développer leurs économies à travers l’octroi de prêts, d’aides techniques et de soutien institutionnel. Les interventions du Fades au Maroc entre 2012 et 2015 avoisinent 8 milliards de dirhams, et ont concerné des secteurs vitaux de l’économie nationale tels que les autoroutes, les ports, les barrages, l’eau potable, l’irrigation et le transport ferroviaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *