Un nouvel allié pour le Plan Maroc Vert

Un nouvel allié pour le Plan Maroc Vert

L’Office national de conseil agricole (ONCA) fait son premier pas dans la consécration de sa création. En effet, il a tenu, mardi 10 septembre à Rabat, son premier conseil d’administration. Une première session qui, outre la présentation de la stratégie nationale du Conseil agricole portée par l’ONCA, a été consacrée à la présentation du plan d’action pour l’année 2013 – 2014, à la discussion du projet de budget et à l’organisation de l’Office et au statut du personnel. Aussi, la réunion a été présidée par le chef de gouvernement Abdelilah Benkirane, en présence de Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, des représentants des départements ministériels concernés et des représentants des Chambres d’agriculture et des professionnels des filières agricoles membres du Conseil.

À noter que le Conseil agricole vient accompagner la mise en œuvre du Plan Maroc Vert (PMV), qui a ouvert une nouvelle voie pour la modernisation de l’agriculture marocaine et se propose de répondre aux nouveaux défis de compétitivité, d’ouverture et de réduction des disparités. Aussi, la stratégie du Conseil agricole devrait donner un nouveau souffle au système national de vulgarisation agricole en l’orientant plus vers le conseil et l’accompagnement des agriculteurs. C’est ainsi que le nouveau dispositif permettra d’être au plus près des agriculteurs, avec une autonomisation progressive de ces derniers et une responsabilisation des acteurs privés. Les outils développés devraient améliorer l’efficacité des campagnes de communication et la diffusion des connaissances et des innovations dans le domaine agricole.

En gros, l’ONCA a pour mission de piloter, coordonner et suivre la mise en œuvre de la stratégie du Conseil agricole à l’échelle nationale en tant qu’établissement public doté de la personnalité juridique et de l’autonomie financière, placé sous la tutelle de l’autorité gouvernementale chargée de l’agriculture. Ainsi, pour accomplir ses missions, l’ONCA dispose de plus de 2.000 cadres, techniciens et agents. Ces effectifs sont appelés à être renforcés pour répondre aux besoins du marché et du terrain. Aussi, l’Office dispose de services centraux, régionaux et locaux dans les différentes régions du Royaume. À ce titre, lors de la réunion, M. Benkirane a appelé l’Office à mobiliser tous ses moyens et ressources pour accompagner, encadrer et former les professionnels, notamment en matière de gestion des exploitations, de valorisation et de commercialisation des produits agricoles.

Il a également mis l’accent, dans ce sens, sur l’importance de faire bénéficier les petits et moyens agriculteurs de ces services qui constituent, en plus du financement, l’un des éléments clés pour développer et promouvoir le secteur agricole qui emploie près de 40% de la main-d’œuvre active et participe à hauteur de 19% au PIB.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *