Un nouvel espace pour Suzuki

Suzuki Maroc vient d’inaugurer son nouveau siège avec toutefois un retard de délai d’une année. Lors d’un point de presse que le concessionnaire du constructeur automobile nippon avait tenu en octobre 2000, le directeur général de l’entreprise, Abderrahim Benkirane avait annoncé que le nouveau local serait fin prêt en mai 2001. Ce n’est que 360 jours après que le nouvel espace de 17.000 m2 a pu être effectivement aménagé pour abriter le siège administratif et commercial ainsi que le dépôt de véhicules et le centre technique. Ce dernier comprend les ateliers de réparation mécanique, de tôlerie et de peinture. Il compte accueillir outre les voitures de marque Suzuki, toutes les autres marques. Il est prévu pour combler les besoins appelés à être exprimés de procéder sur une période de 18 mois à une campagne de recrutement d’une centaine de personnes.
Aussi, le concessionnaire s’est arrangé pour réserver un espace de 2000m2 au show-room qui lui servira d’espace d’exposition d’automobiles, motos, pompes à eau et groupes électrogènes et moteurs hors-bord.
L’objectif de cette centralisation des produits et services est d’arriver à offrir une satisfaction et un service diversifiés en vue de répondre aux besoins les plus variés, indique-t-on. En outre, de grands espoirs reposent sur ce nouveau siège pour permettre à Suzuki Maroc d’engager une politique d’expansion géographique à travers laquelle elle pourra mieux maîtriser la distribution, le service après-vente et de développer avec ses concessionnaires et partenaires des alliances stratégiques afin de donner une nouvelle impulsion aux relations entre client et fournisseur, selon son directeur général.
Le coût de l’investissement engagé est de l’ordre de 60 millions de dirhams, soit 10 millions de plus que ce qui a été prévu à l’origine. Un surcoût qui trouve son origine dans les frais supplémentaires que l’entreprise était contrainte de verser pour « garantir une qualité irréprochable des travaux». L’amortissement de l’investissement s’étale sur une période variant entre 7 et 8 ans, lance-t-on à Suzuki.
Les responsables de Suzuki Maroc annoncent par ailleurs que l’entreprise compte notamment renforcer sa position sur le marché du 4×4 et la catégorie VUL (Véhicules Utilitaires). Selon les chiffres qu’elle a dernièrement annoncés, ses ventes sur le marché du 4×4 correspondent à 30 % des ventes globales sur ce segment. Une réalisation qu’elle doit essentiellement à la mise en vente sur le territoire marocain de véhicules 4×4 à moteur diesel.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *