Un parc agro-industriel de 5 MMDH à Meknès

Un parc agro-industriel de 5 MMDH à Meknès

À quatre jours de l’annonce du «Plan Maroc Vert», SM le Roi Mohammed VI a donné le coup d’envoi pour la réalisation d’un agropole devant drainer un investissement industriel de 5 milliards de dirhams. Samedi 26 avril, à la commune rurale Sidi Slimane Moul Al-Kifane dans la province de Meknès, le Souverain a ainsi présidé la cérémonie de signature d’une convention pour la réalisation de ce projet censé créer quelque 11.000 emplois.
Le coût d’aménagement de cet agropole de 150 hectares est estimé à 500 millions de dirhams.
Il sera réalisé par la société Medz, filiale du groupe Caisse de dépôt et de gestion (CDG), en partenariat avec les ministères de l’Economie et des Finances, de l’Agriculture et de la Pêche maritime, de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies ainsi que la wilaya de la région de Meknès-Tafilalet. Cinq filières seront cultivées dans ce parc agro-industriel. Il s’agit de la céréaliculture, l’oléiculture, le secteur des fruits et des légumes et les filières lait et viande. «Il s’agit de la création d’un pôle de compétitivité dédié à l’industrie agroalimentaire et devant abriter sur le même site des entreprises de production, des centres de formation, des unités de recherche publiques ou privées», selon les promoteurs du projet.
En effet, cet agropole s’articule autour de zones d’activités spécialisées dans l’agro-industrie et la logistique, d’une zone d’appui dédiée à la formation, la recherche et le développement, le transfert de technologies, les services et animation ainsi que d’une zone tertiaire accueillant les activités de services. Pour mener à bien ce projet, il faut investir dans le capital humain. Ainsi, il est question de la création d’un Institut spécialisé en industrie agroalimentaire (ISIAM) pour un coût global de 80 millions de dirhams. Sur une superficie couverte de 600 m2, cet établissement a pour mission d’assurer la formation des ressources humaines nécessaires à l’industrie agroalimentaire dans cette zone. «Le projet de création d’un établissement sectoriel vient combler un besoin croissant en ressources humaines qualifiées et offrir les meilleures conditions pour l’essor de cette industrie dans une région où de nombreuses unités industrielles sont installées», annonce-t-on lors de la présentation de l’ISIAM à SM le Roi Mohammed VI.  Cet établissement de l’Office de formation professionnelle et de promotion du travail (OFPPT) ouvrira ses portes à la rentrée 2009-2010 pour former des techniciens et des techniciens spécialisés dans diverses filières, notamment en industrie agroalimentaire.
L’ISIAM offrira 300 places pédagogiques permettant d’assurer une capacité d’accueil de 600 stagiaires par année et disposera également d’un internat.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *