Un partenariat stratégique entre la BCP et la BAD : 100 millions de dollars pour le développement du commerce intra-africain

Un partenariat stratégique entre la BCP et la BAD : 100 millions de dollars pour le développement du commerce intra-africain

Une première dans le secteur bancaire national. Un accord de participation aux risques vient d’être scellé entre le Groupe Banque centrale populaire (BCP) et le Groupe de la Banque africaine de développement.

Ce programme, conclu mardi 8 mai, porte sur un montant de 100 millions de dollars et intervient en réponse à la demande croissante des marchés africains en matière de financement du commerce extérieur. «Notre partenariat avec la BAD répond parfaitement à l’un des axes prioritaires de notre stratégie, qui vise à accompagner activement le développement du commerce intra-africain, en mettant à la disposition des entreprises marocaines des mécanismes de financement appropriés», souligne Kamal Mokdad, directeur général du Groupe BCP en charge de l’international. Pour sa part Mohammed El Azizi, directeur général de la BAD pour l’Afrique du nord, a indiqué que ce partenariat libérera le potentiel de croissance du commerce intra-africain, qui constitue un vecteur important d’intégration régionale.

En effet, la BCP et la BAD s’allient en vue de stimuler l’essor du commerce intra-africain en faveur de secteurs clés, tels que l’industrie, l’agroalimentaire, la santé ou encore les services. Le programme de partage de risque permettrait la réalisation d’un volume de transactions d’environ 700 millions de dollars à l’horizon de trois ans.

A noter que l’accord de participation aux risques signé par la BCP et la BAD marque le début d’une coopération bilatérale qui devrait s’élargir prochainement à d’autres opérations en faveur du développement de l’économie africaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *