Un prêt de 24 millions d’euros de la BERD pour soutenir Éléphant Vert

Un prêt de 24 millions d’euros de  la BERD pour soutenir Éléphant Vert

Le financement permettra à Éléphant Vert de stimuler le développement, la production et la distribution de ses intrants biologiques.

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) soutient l’utilisation croissante de fertilisants respectueux du climat, en accordant un prêt de 24 millions d’euros à Éléphant Vert, producteur de biofertilisants, de biopesticides et de biostimulants implanté au Maroc. «Éléphant Vert» est la première entreprise dans la partie orientale et méridionale du bassin méditerranéen (région SEMED) qui se consacre exclusivement au développement et à la production d’une gamme complète d’intrants biologiques innovants. Le financement de la BERD permettra à Éléphant Vert de stimuler le développement, la production et la distribution de ces produits biologiques, qui donnent la possibilité d’augmenter les rendements agricoles en restant rentable et respectueux de l’environnement.

Renoncer à utiliser des fertilisants chimiques devrait entraîner une réduction sensible des émissions de gaz à effet de serre de plus de 150.000 tonnes équivalent CO2 par an au Maroc. «Le modèle opérationnel d’Éléphant Vert, qui repose sur le recyclage, contribue à l’objectif de la BERD consistant à promouvoir une économie plus circulaire. Le processus de production consomme des déchets, ce qui réduit la mise en décharge ; et le produit final est respectueux de l’environnement, limite la consommation d’eau dans le cadre des activités agricoles et lutte contre la dégradation des sols», a souligné Adil Chikhi, directeur en charge de l’industrie, du commerce et des agro-industries à la BERD pour la région SEMED.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *