Un programme d’innovation en faveur des start-up : BCP lance officiellement à Abidjan son «Fintech Challenge»

Un programme d’innovation en faveur des start-up : BCP lance officiellement à Abidjan son «Fintech Challenge»

:La première édition du «Fintech Challenge», un programme d’innovation initié par le Groupe Banque centrale populaire en faveur des start-up, a été officiellement lancée vendredi soir dans la métropole économique ivoirienne Abidjan.

Co-organisée avec la Banque Atlantique, filiale du Groupe BCP, la cérémonie de lancement officiel s’est tenue sous le thème «Banque-Start-up : quels modèles de collaboration pour quels impacts», en présence de plusieurs ministres ivoiriens, de l’ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire, Abdelmalek Kettani, et de plusieurs membres du corps diplomatique accrédité à Abidjan.
Selon le directeur général du Groupe BCP en charge de l’international, Kamal Mokdad, le «Fintech Challenge» est le premier programme d’innovation ouverte lancé par le groupe marocain. Il s’agit, d’après lui, d’une initiative permettant d’identifier les start-up les plus prometteuses d’Afrique et d’ailleurs, en vue de construire et de déployer avec elles des solutions innovantes pour les problématiques liées aux métiers clés de la BCP. «Notre groupe connaît actuellement une réelle transformation où le digital joue un rôle majeur. Afin d’accompagner cette dynamique, nous avons décidé d’intégrer dans notre écosystème de partenaires les start-up les plus innovantes et de construire avec elles une relation gagnant-gagnant», a souligné M. Mokdad.

Un appel à candidatures est ainsi ouvert jusqu’au 23 décembre sur une plate-forme dédiée «www.bcpfintech.com», afin d’identifier les chanceuses start-up qui deviendront des partenaires à part entière du Groupe BCP.
Preuve de l’engouement pour l’initiative de la BCP, «seulement 10 jours après le lancement de l’appel à candidatures au Fintech Challenge, plus de 300 entités issues principalement d’Afrique ont déjà déposé leurs dossiers de candidatures pour ce concours», a appris la MAP auprès de la BCP.

A l’issue de ce programme d’innovation, les start-up sélectionnées auront la possibilité de signer un contrat de collaboration avec la BCP, fait savoir le Groupe BCP, ajoutant que ces jeunes entreprises bénéficieront, dès lors, de l’accès à de nouveaux marchés, de l’expertise métier d’un groupe financier universel, du potentiel significatif de son écosystème en Afrique ainsi que d’un programme d’accélération dédié. Ces leviers constituent un véritable tremplin pour le développement des activités de ces start-up, souligne la BCP, précisant qu’il s’agit de leur proposer un partenariat mutuellement bénéfique qui repose sur la co-construction et le déploiement de solutions innovantes, en réponse à des problématiques métiers clairement identifiées à l’échelle de la banque et de ses filiales Banque Atlantique. A l’occasion de cette cérémonie de lancement, un panel a réuni un parterre d’experts qui ont donné leurs perceptions respectives du rôle que peuvent jouer les FinTech dans le développement des entreprises et des économies africaines. L’expression FinTech combine les termes «finance» et «technologie». Elle désigne une start-up innovante qui utilise la technologie pour repenser les services financiers et bancaires.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *