Un secteur qui tisse sa toile

Un secteur qui tisse sa toile

L’Observatoire des technologies de l’information vient de dévoiler les résultats de son enquête sur ce secteur au Maroc. Menée conjointement par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications et la Fédération des technologies de l’information, des télécommunications et de l’offshoring (Apebi), cette enquête a concerné la téléphonie mobile et fixe et l’Internet. Pour ce premier segment, les résultats révèlent des disparités entre le fixe et le mobile. «Par rapport à 2004 , on enregistre une stagnation de la téléphonie fixe au sein des ménages , avec à peine 18% de ces derniers qui disposent d’une ligne fixe. La pénétration du fixe dans la population est évaluée a 4,49%, contre 4,38% en 2004», relève-t-on dans cette enquête. Contrairement au fixe, le mobile est en pleine expansion. «Le constat est  tout autre dans le secteur de la télephonie mobile, puisque près de 59% des ménages (soit 3,3 millions de foyers) disposent au moins d’un téléphone mobile. Ce chiffre est en sensible augmentation, puisqu’on l’estimait à 41,5% (soit 2,3 millions de foyers) en 2004. La pénétration du mobile dans la population a atteint 41,46% en 2005 contre 31,20% un an auparavant», ajoute la même source. L’Observatoire des technologies de l’information s’est également intéressé à l’équipement des ménages en ordinateurs individuels. En fait, le taux d’équipement a grimpé de 11% en 2004 à 13,2% au cours de l’année dernière. Selon les enquêteurs, cette performance correspond approximativement à un parc d’ordinateurs individuels de 745.000 unités, soit une hausse de 125.000 sur une année. Pour l’Internet, les particuliers ont démontré leur volonté de pouvoir se connecter de plus en plus chez soi. En effet, le nombre estimé de foyers raccordés a doublé en un an pour s’établir autour de 240.000 lignes tous accès confondus. Le taux de pénétration dans les ménages est estimé à environ 4,3 % en 2005 contre 2,1% en 2004. Pour l’ADSL, «la pénétration est confirmée et importante avec un chiffre avancé de 220.000 foyers raccordés, contre 60.000 en 2004».
Même performance pour les entreprises qui s’équipent de plus en plus en ordinateurs avec une progression de 17 %. Et ce sont celles exerçant dans le secteur technologique qui sont, bien évidemment, les mieux équipées, à l’opposé des entreprises du secteur industriel.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *