Un taux record de recouvrement durant la période 2000-2008

Le taux de recouvrement est un indicateur révélateur de la performance de toute entreprise. La Marocaine des jeux et des sports a fait, à ce sujet, une grande preuve de créativité. Le système de recouvrement qu’elle déploie a réussi à agir efficacement sur son chiffre d’affaires. Durant la période 2000-2008, le chiffre d’affaires s’est multiplié par 7.
Ce constat ne s’est pas traduit par une détérioration des sommes dues et ce, grâce à son système de recouvrement. «Basé sur un mode de prélèvement automatique, le système de recouvrement que nous avons mis en place a permis d’avoir un taux d’impayés ne dépassant pas 0,06% de notre chiffre d’affaires durant toute cette durée», a souligné  Fadel Drissi, directeur général de la Marocaine des jeux et des sports lors d’une conférence de presse tenue, vendredi 26 juin 2009, à Casablanca. En effet, cet outil constitue un processus relativement rigoureux et systématiquement déployé par les services concernés. Il a pour objectif de limiter les conflits de recouvrement pouvant exister entre les différentes parties du contrat d’agrément. Il permet de réduire quasiment à zéro les impayés. Pionnière en la matière, la Marocaine des jeux et des sports a développé, depuis 1999, un nouveau système de recouvrement. Unique en son genre, ce système a été conçu dans une optique de gestion efficace et d’optimisation pour accompagner la mise en place d’un système d’exploitation des jeux entièrement informatisé. «En collaboration avec deux banques nationales, la Marocaine des jeux et des sports est passée d’un système d’exploitation des jeux semi-automatique à un système totalement informatisé, travaillant en temps réel», révèle M.Drissi. Outre les avantages suscités, le système de recouvrement instauré par la Marocaine des jeux et des sports a contribué à une grande bancarisation des détaillants. Ainsi chaque nouveau détaillant est appelé à ouvrir un compte bancaire auprès d’une des banques partenaires. «Grâce à ce système, nous menons une politique de proximité et de transparence auprès des 1700 détaillants que nous comptons dans notre réseau», précise le directeur général. Et de poursuivre: «les détaillants reçoivent systématiquement et d’une manière automatique chaque dimanche le montant de leur facture hebdomadaire, et ce, sur leur propre terminal de ventes. Ils sont alors appelés à alimenter leurs comptes bancaires, afin de permettre le prélèvement automatique dès le lundi du montant dû». Par ailleurs, les détaillants en situation de contentieux font l’objet d’un suivi rigoureux, allant jusqu’à la transmission des notifications de justice, par les agents en charge de cette mission à la Marocaine des jeux et des sports.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *