Un total bilan de 169,77 milliards de dirhams à fin 2012 : La CDG consolide ses fondamentaux

Un total bilan de 169,77 milliards de dirhams à fin 2012 : La CDG consolide ses fondamentaux

Bonne progression de l’activité de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG). Le groupe a réalisé au titre de l’exercice 2012 une nette amélioration du résultat net du groupe. Traduisant les bonnes performances opérationnelles du Groupe, ce résultat a atteint une valeur de 976 millions de dirhams, soit une hausse de 22% par rapport à l’exercice précédent. Le périmètre de consolidation est constitué de trois secteurs opérationnels. L’aménagement, l’immobilier et le tourisme (AIT) détiennent une part de 48% au moment où l’activité financière et assurance représentent des parts respectives de 23 et 4%. S’agissant de la situation bilancielle, cette dernière reflète de solides fondamentaux. Ainsi, le total bilan s’est inscrit en hausse de 9% atteignant à fin 2012 un volume de 169,77 milliards de dirhams contre 155,54 milliards observés une année auparavant, confirmant dans ce sens un rythme soutenu des investissements. Les indicateurs de rentabilités suivent, également la même tendance. La rentabilité des capitaux propres s’est améliorée de 6,5% contre 4,9% au titre de l’exercice précédent. La rentabilité des actifs s’est située, quant à elle, autour de 0,7% en légère progression par rapport à l’année dernière.
Par ailleurs, le pôle prévoyance de la CDG s’est distingué au titre de l’exercice 2012. Le régime collectif d’allocation de retraite (RCAR) a réalisé un total bilan de 86,68 milliards de dirhams s’appréciant de 1,3%. Les placements financiers de la RCAR se sont fixés à 85,03 milliards de dirhams contre 83,68 milliards une année auparavant. En outre, le total bilan net de la Caisse nationale de retraite et d’assurances (CNRA) a grimpé de 3,5% avoisinant les 12,11 milliards de dirhams. Par ailleurs, le plan stratégique Oufoq avance à pas sûrs. Portant sur un investissement global de 63 milliards de dirhams, la CDG affirme que le rythme d’investissement est en ligne avec les prévisions du plan qui a atteint en 2012 un niveau de réalisation dépassant les 50%. La CDG a, dans ce sens, réalisé un cumul de 19 milliards de dirhams à fin 2012. En effet le plan Oufoq a atteint, pour ladite période, un avancement satisfaisant. Les dépôts observés à fin 2012 sont de l’ordre de 70 milliards de dirhams. A court terme, le groupe accélérera son investissement pour atteindre l’objectif de l’enveloppe globale de l’investissement prévue pour fin 2015.
Notons que la CDG a continué en 2012 la dynamique de livraison de projets structurants pour le développement économique du pays notamment dans l’aménagement urbain, l’offshoring, les zones industrielles et les stations touristiques. La CDG a procédé donc à la livraison de 104.000 métres carrés en termes d’aménagement de parcs offshoring ainsi que 70 hectares dédiés à l’aménagement des zones industrielles. S’agissant de la promotion et du développement immobiliers, la CDG a investi entre 2010 et 2012 un total de 10 milliards de dirhams, soit 35% de l’investissement global fixé à l’horizon 2014.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *