Un trophée américain pour l’entreprise

Un trophée américain pour l’entreprise

ALM : L’AmCham lance sa nouvelle édition du Prix de l’Entreprise citoyenne. Quelles sont les nouveautés pour cette année?
Roberto Powers : Toutes les entreprises basées au Maroc peuvent postuler. Les critères de sélection d’une entreprise correspondent à une grille de critères qui sert de charte de sélection. Ainsi, le premier critère correspond à la communauté. Nous prenons en compte la participation active/affiliation à des associations à but non lucratif, le soutien à l’esprit civique, à la santé, et aux bonnes pratiques environnementales, le soutien aux écoles et aux institutions de formation, le soutien aux associations caritatives. La grille comprend aussi l’aspect Clients. Sont ainsi intégrées les données relatives à la chaîne formelle pour le service client, l’opportunité pour le client de communiquer son feed-back (questionnaires, boîtes à suggestions), les garanties sur produits et services et la culture d’innovation (développement de nouveaux produits, expansion de services, etc.) Autre aspect : les employés. Nous nous intéressons aux entreprises qui ont mis en place un programme actif de formation, la sécurité, programmes de santé, assurance-maladie pour les employés, l’équité et l’égalité en matière de compensation (égalité des sexes), la revue périodique de la performance, les études internes, boîtes à suggestions pour le feed-back des employés, les programmes de stages, classes de lutte contre l’analphabétisme, et autres programmes de développement des employés. Derniers champs pris en compte, la gouvernance et le management avec le code d’éthique et de conduite, les états financiers audités, rapports annuels (transparence), la communication interne des résultats financiers, l’égalité des sexes dans les positions de management, le respect de la propriété intellectuelle (licences pour software, etc.), ainsi que la déclaration de mission.
Quels sont les garde-fous en place pour assurer l’impartialité du jury de sélection ?
Premièrement, le choix des membres du jury en lui-même. Ce sont des personnes sérieuses, équitables et réputées dans leur domaine d’activité. Deuxièmement, la grille des critères que les entreprises doivent satisfaire pour êtres sélectionnées à une interview.
Pourquoi avez-vous opté pour la candidature spontanée comme moyen de participation?
Tout simplement parce que nul ne pourrait connaître l’engagement citoyen d’une entreprise mieux que l’entreprise elle-même, et surtout que beaucoup d’entreprises ne communiquent pas sur leurs actions sociales.
Quel est votre impression, année après année, concernant l’évolution du concept d’entreprise citoyenne au Maroc ?
Le concept d’entreprise citoyenne au Maroc a beaucoup évolué. Depuis la création du comité de l’entreprise citoyenne à l’AmCham en 1999, les entreprises marocaines, américaines et multinationales communiquent de plus en plus sur leurs actions citoyennes. Mais il y a lieu de remarquer que plusieurs entrepreneurs marocains préfèrent garder l’anonymat. Nous avons remarqué également que le Prix de l’Entreprise citoyenne a incité certaines entreprises à s’impliquer davantage, surtout celles qui postulent tous les ans.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *