Une 15ème édition des plus réussies : SMAP Immo, comme si vous y étiez

Une 15ème édition des plus réussies : SMAP Immo, comme si vous y étiez

Du social au haut standing, une large palette de produits immobiliers a été exposée par des promoteurs de renom reflétant la dynamique opérée dans le secteur au niveau national.

Le centre d’exposition parisien Porte de Versailles a porté le temps d’un week-end les couleurs du Maroc. Du 22 au 24 juin, le Hall 4 de cet espace a abrité le plus grand événement immobilier du Maroc à l’étranger. Le SMAP Immo Paris a renoué encore une fois avec l’excellence et a offert, cette année, à une audience de plus de 40.000 personnes une 15ème édition des plus performantes. En effet, ils étaient nombreux à venir découvrir les nouveautés du secteur. Marocains du monde et étrangers étaient comme à l’accoutumée au rendez-vous illustrant un engouement indéniable pour l’offre immobilière marocaine qui ne cesse de s’enrichir d’année en année défiant toutes les conjonctures structurelles. Du social au haut standing, une large palette de produits immobiliers a été exposée par des promoteurs de renom reflétant la dynamique opérée dans le secteur au niveau national.
En effet, le SMAP Immo est un microcosme du secteur immobilier marocain permettant un important rapprochement essentiellement entre les Marocains du monde et les opérateurs nationaux. Un pari relevé à chaque fois avec bravoure par les organisateurs de l’événement qui franchit sa deuxième décennie d’existence. «Le SMAP est devenu le plus grand point de contact direct entre professionnels de l’immobilier marocain et investisseurs, centré sur le Maroc – le seul de cette dimension dans le monde. Depuis plus de 21 ans, SMAP fait de Paris le lieu de rencontre privilégié entre les groupes immobiliers et bancaires du Maroc et un public international, multi-générationnel qui s’intéresse à la diversité du marché marocain», nous assure dans ce sens Samir El Chammah, président du Smap Group.

L’investissement immobilier prôné par la tutelle

Le SMAP, sous ses différentes escales, œuvre depuis 1997 pour la promotion et le rayonnement du secteur immobilier et l’art de vivre marocains dans le monde. Une dynamique qui émane d’une synergie entre le secteur privé représenté par les promoteurs immobiliers et les groupes bancaires et les pouvoirs publics. Les deux parties opèrent la main dans la main à mettre en exergue les principales avancées du secteur qui malgré l’atonie internationale se développe à grands pas. C’est d’ailleurs cette résilience qui a été soulignée par le ministre de tutelle lors de la cérémonie inaugurale de ce grand rendez-vous. Abdelahad Fassi Fihri était en effet de la partie. Le ministre de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville a passé en revue les principales avancées du secteur présentant un panorama de l’engagement de l’Etat en matière de promotion immobilière et de politique de la ville. Le ministre a invité l’audience présente constituée principalement de particuliers issus de la diaspora à investir davantage dans l’immobilier et ce compte tenu de son importance sur le plan socio-économique. L’immobilier est en effet l’un des grands secteurs pourvoyeurs d’emploi au niveau national. Il est également un vecteur de transformation sociale et sociétale jouant un grand rôle dans le développement économique et urbanistique du pays. Depuis son arrivée à la tête du ministère, Abdelahad Fassi Fihri s’est inscrit dans une relance du secteur. Une panoplie de rencontres a été tenue avec l’ensemble des parties prenantes pour mettre en place une vision basée sur des actions innovantes et efficaces focalisées essentiellement sur l’accès au logement, la rentabilité sociale, la résorption et la prévention de l’habitat insalubre, la stimulation du secteur locatif, la prise en compte des aspects qualitatifs et de durabilité, l’intégration des notions de mixité sociale ainsi que le respect de l’équité spatiale y compris entre l’urbain et le rural.

Casablanca-Settat présente en force

Région à l’honneur de cette 15ème édition du SMAP, Casablanca-Settat a été présente en force à l’escale parisienne. En dehors de son poids économique et social, la région revêt une dimension spéciale pour les organisateurs du Salon. 29,6% des visiteurs MRE du Smap Paris sont originaires de la Région Casablanca-Settat. D’autant plus que 23% des visiteurs du Salon sont en quête d’un immobilier dans la région de Casablanca-Settat qui occupe la première place du Royaume. La demande dans la région est plus orientée vers le haut de gamme et le logement intermédiaire. «Notre présence au SMAP est une bonne occasion pour venir présenter aujourd’hui le savoir-faire de Casablanca-Settat ainsi que la dynamique qu’elle connaît dans le cadre de cette nouvelle étape de régionalisation avancée où les territoires doivent participer de manière plus forte et efficace au développement économique et social du pays», peut-on relever de Mustapha Bakkoury, président de la Région Casablanca-Settat. Dans une déclaration en marge du SMAP Immo Paris, M. Bakkoury a indiqué que la région vient partager au Salon sa conviction que l’acte de bâtir soit élargi à des problématiques transversales telles que la durabilité. Une importance particulière devrait être accordée à cette notion qui ne fera que renforcer le socle de la construction au niveau national et l’aligner sur des standards internationaux performants.

Les banques participatives sous les feux de la rampe

Elles ne cessent de rafler la mise lors des dernières éditions du SMAP. Les banques participatives sont devenues un partenaire de taille de cet événement. Umnia Bank, Bank Assafa et El Yousr étaient présentes à cet événement proposant aux visiteurs de nouvelles solutions de financement et conformes aux préceptes de la charia. Un grand engouement pour ces structures financières a été observé durant le SMAP. Les visiteurs découvrent avec grand intérêt les offres de ces banques qui souffleront les jours à venir leur première bougie. Une année d’existence riche en réalisations. Le wali de Bank Al-Maghrib a récemment révélé quelques indicateurs du secteur. Les banques opérationnelles du secteur ont réussi à mobiliser à ce jour un encours de 1,1 milliard de dirhams au moment où le réseau global des banques participatives atteint 71 agences. En parallèle au stand, les représentants des banques participatives présents au SMAP ont tenu à dévoiler avec les visiteurs les spécificités de cette offre au niveau national. Une conférence a été programmée lors de cette 15ème édition permettant à l’assistance de découvrir les orientations des nouvelles entités bancaires ainsi que la particularité de l’offre Mourabaha immobilier, produit phare des banques participatives nationales. Les échanges entre les visiteurs et représentants des banques ont porté essentiellement sur les modalités d’octroi de crédits participatifs ainsi que sur les avantages de ces produits pour une clientèle en quête de financement halal.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *