Une baisse coûteuse du prix de l’électricité

La dernière baisse des tarifs H.T.V.A de l’électricité à usage industriel initié par l’ONE ne signifie pas nécessairement baisse des coûts pour l’opérateur national. En effet, et depuis l’entrée en vigueur au 1er janvier 2004 des nouveaux tarifs de l’électricité, le marché mondial du charbon connaît une flambée des prix sans précédent. Théoriquement, cette situation ne s’est pas répercuté sur les prix au niveau national, et la drnière baisse en témoigne. Mais il se trouve que 77% de la production nationale d’électricité qui a atteint 15 297 GWh pour l’année 2003, est d’origine thermique charbon. Pour rappel, la nouvelle tarification, fixée par Arrêté Ministériel s’inscrit en effet dans le cadre de la nouvelle fiscalité sur l’électricité adoptée par la loi de Finance 2004. Pour les clients, la baisse des prix est considérable. Ainsi, les nouveaux tarifs de vente d’électricité à la clientèle alimentée en haute tension et en moyenne tension ont enregistré respectivement une baisse de 7,4% et 6,2%. Les tarifs de vente aux clients alimentés en basse tension ont été maintenus, mais n’ont subi aucune augmentation. A coté de cette baisse, l’Office National de l’Electricité subit depuis la fin de l’année 2003 une hausse importante du prix du charbon d’importation due à une augmentation tant des prix FOB du charbon que des prix du frêt international.
En effet, le marché international du charbon destiné à la production d’énergie électrique connaît une surchauffe liée essentiellement à une hausse de la demande de charbon entraînant une augmentation des prix FOB. Cette augmentation s’explique également par une plus forte demande internationale de frêt en particulier pour le transport des minerais pour la production d’acier à destination de la Chine et des céréales vers l’Europe et la Chine. Les conséquences de cette situation s’est traduites pour l’ONE par une hausse des prix du charbon importé qui ont pratiquement doublé par rapport à la même période de l’année 2003.
Le dernier Appel d’Offres international lancé par l’ONE a abouti à un prix CIF de 72.90 USD alors que ce prix ne dépassait pas 37,00 USD il y a un an. Une différence de prix assez conséquente. Et la tendance ne semble pas s’estomper dans un futur proche. Selon les spécialistes, les prévisions pour le reste de l’année 2004 confirment cette tendance à la hausse. Ainsi, sur cette base, l’ONE prévoit un prix moyen d’achat du charbon importé pour l’année 2004 de 64,00 USD contre 42,00 USD/TM en 2003. L’impact de cette hausse des prix sur le poste des charges de combustibles de l’ONE est évalué à plus de 1 milliard de dirhams pour l’année 2004. Cette hausse intervient au moment où l’ONE a consenti un effort financier de plus de 200 millions de dirhams à travers la dernière baisse des tarifs HTVA de vente d’électricité à partir de Janvier 2004 à la clientèle alimentée en HT et en MT.
C’est donc un effort financier de 1.2 milliards de dirhams que l’ONE doit supporter sans répercussion sur ses clients, assure t-on auprès de l’ONE.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *