Une capacité d’accueil de 2.000 étudiants : 218,5 millions de dirhams pour la nouvelle Faculté de médecine de Laâyoune

Une capacité d’accueil de 2.000 étudiants : 218,5 millions de dirhams pour la nouvelle Faculté  de médecine de Laâyoune

C’est parti pour le projet de construction d’une Faculté de médecine et de pharmacie à Laâyoune, la direction provinciale de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau de Laâyoune, en tant que maître délégué d’ouvrage, vient de lancer un appel d’offres pour recrutement le 30 septembre prochain d’un prestataire pour la réalisation des travaux relatifs à ce chantier.

L’estimation des coûts des prestations établies par le maître d’ouvrage est fixée à la somme de 218,5 millions DH.

Cette deuxième Faculté de médecine et de pharmacie relevant de l’Université Ibn Zohr d’Agadir devrait disposer d’une capacité d’accueil de 2.000 étudiants pour une superficie construite de 22.612 m², comprenant des locaux dédiés à la formation pratique et à la recherche en technologies de la santé, avec une plate-forme d’apprentissage par simulation ainsi que des locaux dédiés à l’enseignement et à la formation (amphithéâtres, salles de cours, salles de séminaires et de conférences). Le reste des locaux accueillera les services administratifs de la Faculté et des espaces de vie pour les étudiants.

Selon le département de tutelle, ce projet s’inscrit dans le cadre de l’initiative gouvernementale visant à former 3.300 médecins par an à l’horizon 2020, pour doubler la densité médicale et passer de 6 à 10 médecins pour 10.000 habitants en 2020.

Notons que le programme de développement des régions du sud prévoit la construction d’un Centre hospitalier universitaire (CHU) dans la même ville. L’enveloppe budgétaire pour ce projet, annoncé à l’occasion de la commémoration du 40e anniversaire de la Marche Verte, est d’environ 1,2 milliard de dirhams.

En effet, le CHU de Laâyoune est un projet structurant très attendu au niveau de provinces du Sud en général et la région de Laâyoune-Sakia El Hamra en particulier puisqu’il répond à un besoin accru en termes de couverture sanitaire. Ce projet rentre dans un schéma global et structurel de la mise à niveau sanitaire du Maroc et répond à plusieurs objectifs fondamentaux, notamment la création d’un nouveau pôle de développement sanitaire régional et l’amélioration de la couverture sanitaire en médecine de pointe de la zone Sud saharienne. Le CHU contribuera également à l’encouragement de la formation et la formation continue et à la promotion du système d’aide médicale.

Cet établissement comptera 14 salles d’opérations chirurgicales et six pôles d’excellence, dont le pôle «Mère et enfant», «Médecine cardio-vasculaire», «Urgences» et «Maladies psychiatriques et mentales». Il doit permettre de répondre aux besoins de l’ensemble de la région en matière de couverture sanitaire. Il réduira ainsi la pression qui s’exerce sur d’autres centres hospitaliers, en particulier sur le CHU de Marrakech.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *