Une croissance à deux chiffres pour Boeing

Pour ce 1er trimestre, le bénéfice net a augmenté de 29 % à 692 millions de dollars, contre 537 millions à la même période en 2005. Le bénéfice par action a augmenté de 33 % à 0,88 dollar par action, contre 0,66 dollar l’an passé. Le chiffre d’affaires pour ce trimestre a atteint 14,3 milliards de dollars contre 12,7 milliards en 2005. Le cash-flow d’exploitation s’est accru de 46 % pour atteindre 2,1 milliards de dollars, de même pour la marge d’exploitation avec une hausse de 6,7 %. « La forte performance globale et la hausse significative des livraisons dans le segment de l’aviation commerciale ont déterminé les résultats du trimestre» a indiqué le président-directeur général Jim McNerney. « Aller de l’avant, telle est notre ambition, notre forte position de marché et une attention continue dirigée vers la croissance et la productivité devraient nous permettre de présenter des résultats financiers qui reflètent la qualité de nos équipes et de nos technologies », a-t-il ajouté.
Les prises de commandes à la fin du trimestre ont atteint des records avec 213 milliards de dollars, en augmentation de 42 % par rapport en 2005 et de 4 % pour le trimestre. La croissance reflète principalement le record de 1 002 commandes, enregistré à 2005 dans la division Aviation Commerciale, ainsi que les 176 commandes supplémentaires reçues durant le premier trimestre de cette année. Le chiffre d’affaires a augmenté de 48 % durant le trimestre, atteignant 7,1 milliards de dollars, soit une hausse de 40% dans les livraisons d’appareils. Le programme 787 Dreamliner poursuit sa remarquable progression en s’emparant de 54 commandes fermes supplémentaires durant le trimestre.
Depuis son lancement, il y a deux ans, 26 compagnies aériennes ont réservé 350 commandes fermes. Les prises de commandes contractuelles de Boeing Aviation commerciale ont augmenté de 6% à 132 milliards de dollars, ce qui représente 176 commandes nettes pour le trimestre. Les prises de commandes, en hausse de 107 % comparée à la même période de l’année dernière, résultent des commandes record de 2005 et de la forte activité en termes de commandes enregistrées au premier trimestre 2006.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *