Une enveloppe de 2,5 milliards DH pour les agrumes

Une enveloppe de 2,5 milliards DH pour les agrumes

Deux projets pour un coût de 54 millions de dirhams, parallèlement à 14 projets de la filière agrumicole d’un coût de 2,5 milliards de dirhams, ont été lancés. C’est ce qu’a affirmé, mercredi 6 octobre à Skhirate, le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch en présidant la 2ème réunion du comité de suivi gouvernement-partenaires. Aussi, il a révélé le lancement de 6 projets d’un budget de 700 millions de dirhams dans la filière oléicole, 4 projets pour la filière maraîchère de 309 millions de dirhams, 4 projets pour la filière lait de 1,2 milliard de dirhams, 4 projets pour la filière viandes rouges à hauteur de 306 millions de dirhams et 23 projets pour la filière avicole de 50 millions de dirhams. Ainsi, le Plan Maroc Vert a «continué sa progression vers la modernisation et le développement du secteur agricole à travers notamment le démarrage effectif de projets d’investissement», a affirmé M. Akhannouch. Et de souligner, «le Project Management Office (PMO) joue pleinement son double rôle de support stratégique pour s’assurer non seulement de l’adéquation du processus d’implémentation avec le Plan Maroc Vert, sa qualité et son efficience mais aussi pour manager le portefeuille de contrats-programmes et suivre leur état d’avancement». L’importance des investissements mobilisés dans le domaine agricole n’est plus à souligner. Aussi, le ministre a appelé à plus de mobilisation de la part des départements partenaires et des professionnels pour assurer l’avancée escomptée à chaque filière agricole. Notant toutefois, qu’il y a quelques défis à relever, notamment la «création d’un cadre logistique et commercial adéquat pour accompagner la montée en charge progressive de l’offre agricole et la mise en place d’un système d’assurances agricoles capables d’accompagner le développement du secteur ainsi que ses Business Models innovants». Cette réunion a été ponctuée par la présentation d’un exposé sur l’état d’avancement des engagements pris dans le cadre des contrats-programmes, filières qui traduisent le nouveau souffle impulsé par le Plan Maroc Vert et l’approche participative créée au niveau des groupes de travail dans le cadre du Project Management Office. Par ailleurs, tenue sous le thème «Etat d’avancement de la mise en œuvre des contrats-programmes», la réunion a été marquée par la présentation de nouveaux chantiers devant accompagner la dynamique d’investissement enclenchée dans le secteur agricole. À savoir un nouveau plan d’action du contrat-programme palmier-dattier et un projet de création du Zoopole Ain Jemaa à Casablanca, qui sera dédié au développement des filières animales (avicole, lait et viandes rouges).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *