Une enveloppe de 382 MDH dédiée à l’investissement énergétique

Une enveloppe de 382 MDH dédiée à l’investissement énergétique

Le projet de budget 2011 du département de l’énergie et des mines accompagne les développements et les mutations que connaît l’économie mondiale et nationale, a affirmé la ministre de l’Energie, des mines, de l’Eau et de l’Environnement, Amina Benkhadra.Le projet du budget annexe du département de l’énergie et des mines, au titre de l’exercice financier 2011, s’inscrit dans le cadre des Hautes orientations royales, de la mise en œuvre de la stratégie énergétique du ministère et du projet de la loi de Finances 2011, a ajouté Mme Benkhadra, qui présentait un exposé devant la Commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants. La ministre a indiqué que le budget de fonctionnement est de l’ordre de 287.129.000 dirhams et que celui de l’investissement est de près de 382 millions de dirhams.Elle a ajouté qu’en 2010, le Maroc a eu besoin d’une production énergétique de l’ordre de 26.450 Gigawatts, en progression de 6 %, relevant que la production devrait atteindre à fin 2010 quelque 6346 Mégawatts. Elle a fait savoir que le plan d’investissement 2010-2015 prévoit le renforcement de l’interconnexion électrique entre le Maroc et l’Espagne, à travers la réalisation d’une troisième liaison de 400 Kilovolts. Pour ce qui est de l’électrification rurale, la ministre a fait état de l’élaboration d’un projet d’électrification de 4.200 douars pour une enveloppe de 3,850 millions de dirhams.Concernant le domaine des énergies renouvelables, Mme Benkhadra a indiqué qu’un plan d’action national sera adopté dans ce cadre, précisant que celui-ci comprend plusieurs projets de production d’électricité à partir de l’énergie solaire et éolienne, d’électrification rurale décentralisée et de renforcement des services énergétiques en milieux rural et urbain. Parmi ces projets, la ministre a cité le projet marocain intégré de l’énergie solaire d’une capacité de 2.000 Mégawatts, le projet intégré de l’énergie éolienne d’une capacité de 2.000 MW, la centrale hydroélectrique de M’dez El Menzel d’une capacité de 170 MW et la station de pompage Abdelmoumen d’une capacité de 350 MW.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *