Une filière porteuse : Tafraout à l’heure de son festival de l’amandier

Une filière porteuse : Tafraout à l’heure de son festival de l’amandier

Tafraout, joyau de l’Anti-Atlas, vibre du 14 au 17 mars au rythme du Festival de l’amandier, et qui se tient cette année sous le thème «Terre d’amandier, terre d’avenir».

Le développement de l’amandier de l’Anti-Atlas se concrétise d’année en année pour devenir aujourd’hui une filière porteuse, voire une véritable locomotive de développement local. Ceci est le fruit d’une bonne organisation des producteurs  et coopératives et la mise en œuvre d’un grand chantier de plantation de nouveaux périmètres d’amandier en étroite concertation avec la Fédération des producteurs et l’appui du Groupement d’intérêt économique (GIE) et ses membres pour une meilleure valorisation et commercialisation de l’amandier et ses produits dérivés. Depuis sa première édition, le Festival de l’amandier qui fête cette année sa 8ème édition se veut un rendez-vous annuel pour faire le point sur l’état d’avancement des chantiers d’ordre agricole au niveau du territoire de l’amandier de l’Anti-Atlas, et pour donner le coup d’envoi de nouveaux projets visant la filière amandier ou des projets de développement territorial. 

Le festival permet aux coopératives et GIE des différents produits du terroir de la région de promouvoir et commercialiser leurs produits à travers le village du terroir mis en place au centre de Tafraout durant la période du festival. Cette édition, organisée par l’Association Louz et ses partenaires, se caractérise par son aspect ludique et artistique en offrant aux populations locales et aux visiteurs des activités parallèles d’ordre sportif et culturel et un programme artistique riche qui illumine les soirées de Tafraout pendant la période du festival. Cet événement qui se tient pendant la floraison des amandiers constitue également une occasion pour les populations locales et les visiteurs de Tafraout, de vivre des moments festifs aux rythmes des musiques traditionnelles locale et nationale. Au programme de cette édition le lancement des périmètres de plantations de l’amandier et de l’arganier, l’aménagement des pistes rurales financées par le département de l’agriculture ainsi que plusieurs projets de développement socio-économique. Elle sera également l’occasion de procéder au lancement du premier périmètre d’arganiculture (sur une superficie de 100 ha) financé dans le cadre du grand projet visant le développement de l’arganiculture dans les zones vulnérables cofinancé conjointement par le Fonds vert du climat (GCF) et le gouvernement marocain.

Au menu également un forum provincial d’incitation à la création des coopératives agricoles entrepreneuriales organisé par l’Office national du conseil agricole, ainsi que l’inauguration de plusieurs projets structurants dont le souk et la piscine municipale.              

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *