Une formation pour les directeurs des Académies

« La réforme de l’éducation nationale passe par une réussite de la décentralisation, déconcentration ». Telle fut la déclaration du ministre de l’Education nationale, Habib El Malki lors de sa visite dans les provinces du Sud. L’un des facteurs-clés de cette réussite au niveau de l’éducation nationale est une gestion efficiente des Académies régionales de l’Education et de la Formation (AREF). Pour se donner les moyens de cette politique, le ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse a lancé à partir du 25 décembre 2003 et pour une durée de plusieurs mois, un programme de formation destiné aux directeurs des (AREF). Ce programme de formation sera dispensé à l’ISCAE (Institut supérieur de commerce et d’administration des entreprises). La formation s’articule autour d’un ensemble de modules visant à introduire la dimension managériale dans l’approche des problèmes et à doter les bénéficiaires de ce programme d’outils de gestion, susceptibles de les aider dans la gestion des établissements publics qu’ils sont amenés à conduire. Cette formation se fixe pour objectif de préparer les managers de l’éducation par des enseignements tels que le management des projets, la gestion du temps, la gestion budgétaire ou la communication des organisations. Placées sous la tutelle du ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse, les Académies régionales sont des établissements publics, dotées de la personnalité morale et de l’autonomie financière et créées par Dahir en mai 2000. Elles sont chargées de la mise en oeuvre de la politique éducative et de formation, compte tenu des priorités et des objectifs nationaux établis afin de rapprocher plus encore l’enseignement de son environnement immédiat. Par cette nouvelle dynamique, les Académies Régionales pourront ainsi mieux assurer leur mission de relais régionaux pour la mise en oeuvre de la réforme dans le cadre des objectifs inscrits dans la Charte nationale de l’Education et de la Formation (CNEF) et présenter aux autorités gouvernementales concernées des plans d’actions régionaux conformes à ses principes. La CNEF accorde, en effet une grande importance aux spécificités régionales qui permettent de contribuer plus efficacement au développement de la réforme et par la même à celui du Maroc dans le domaine de l’éducation.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *