Une grande dynamique d’investissement s’opère: Les MRE au cœur des priorités du Conseil régional de l’Oriental

Une grande dynamique d’investissement s’opère: Les MRE au cœur des priorités du Conseil régional de l’Oriental

Pas plus tard que la semaine dernière, la région de l’Oriental a abrité un forum économique pour encourager l’investissement des MRE dans l’Oriental. Cet événement s’inscrit dans le cadre de la convention de coopération ratifiée en mai 2016 par le Conseil régional de l’Oriental, la wilaya de la région et le ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration.

Un partenariat qui a donné naissance au programme régional Initiatives MRE dans l’Oriental (PRIMO). Ce dispositif vise à consolider les liens entre les Marocains résidant à l’étranger et leur territoire d’origine ainsi que de renforcer la collaboration des acteurs nationaux et régionaux autour et au profit des Marocains du monde. Le programme porte sur quatre axes d’intervention. Il s’agit en l’occurrence de la promotion du territoire, l’intégration d’un volet MRE dans la stratégie de planification régionale, l’accompagnement des investisseurs MRE et l’accompagnement socio-économique des MRE. Ces axes sont déclinés en quatre projets composés chacun de plusieurs volets d’activités dont notamment l’organisation d’un forum économique auprès d’investisseurs MRE ciblés. Ces projets auront pour objectif de développer une vraie vision stratégique régionale sur la question de la migration et sur la place des MRE en matière de développement territorial. Le programme régional «Initiatives MRE dans l’Oriental» fait partie des actions prioritaires du nouveau bureau du Conseil de la région de l’Oriental.

Depuis le début de son mandat en septembre 2015, le Conseil a mis en place un programme d’actions priorisant le soutien à l’investissement et à l’emploi, et ce dans l’attente de la mise en place du Plan de développement régional (PDR) en cours de réalisation. C’est dans ce sens qu’une convention-cadre de partenariat a été conclue avec le ministère de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique pour la dynamisation de l’investissement et la création d’emploi dans la Région de l’Oriental. Il est utile de souligner que l’Oriental dispose d’un potentiel économique important dans le domaine du tourisme, de l’agriculture, des mines et énergies, de l’offshoring et de la logistique avec l’avènement du Port Nador West Med.

Il s’agit de la première région à avoir négocié un accompagnement spécifique et concret avec un engagement financier pour tous les projets proposés. On cite dans ce sens la création de 6 locomotives industrielles, 125 grandes, moyennes et petites entreprises, 250 Toutes petites entreprises, 3.500 auto-emplois, 20 entreprises offshore et un écosystème en agro-industrie avec un objectif de 8 projets. De même, de nombreux projets sont prévus en l’occurrence la création de nouvelles zones d’activités économiques, des parcs industriels locatifs et une zone franche agro-industrielle dans l’Agropole de Berkane à l’horizon 2020.

Notons que la Région dispose d’une assiette foncière aménagée pour accueillir des investissements de taille. Outre l’agropole de Berkane on peut également relever la Technopole d’Oujda, l’Agropole de Berkane et le Parc industriel de Selouane.

Un dispositif d’aide régional de 25 millions DH pour 2017

La Région de l’Oriental est la seule au Maroc qui dispose d’un Fonds d’investissement en capital risque (FIRO) avec un ticket de participation compris entre 0,5 et 30 millions de dirhams et un taux de participation variant entre 10 à 49% du capital.

Il permet, en effet, d’accompagner les PME dans leur stratégie d’investissement. En parallèle, le Conseil régional de l’Oriental a mis en place un dispositif d’aide régional de 30 millions de dirhams pour l’exercice 2016 et 25 millions de dirhams pour l’exercice 2017 . Le but étant d’accompagner les porteurs de projets de création ou d’extension de leur activité économique.

Ce dispositif de financement est articulé autour d’une subvention d’investissement physique, à savoir l’acquisition du terrain, la construction ou encore l’achat du matériel ainsi que d’une prime à l’emploi. Sont éligibles à cette subvention les projets dont le montant d’investissement est supérieur ou égal à 1 million de dirhams et avec au moins 20 emplois créés. Les secteurs concernés sont l’industrie y compris l’agroalimentaire, la logistique, l’offshoring, les énergies renouvelables, les secteurs innovants et les services à forte valeur ajoutée.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *