Une ligne maritime Machreq-Maghreb en gestation

Le projet d’établissement d’une ligne maritime « Machreq-Maghreb » a été au centre d’une réunion, dimanche à Damas, entre des représentants du Maroc, de Syrie, de Jordanie, du Liban et d’Egypte. Les experts des cinq pays devront examiner, durant trois jours, les moyens de mise en oeuvre d’une circulaire d’entente signée, à Rabat en novembre 2001, par les ministres des Transports et de la Marine marchande marocain, syrien et jordanien, visant l’établissement d’une ligne maritime ayant pour objectif d’activer les échanges commerciaux entre les pays arabes.
Au cours de son intervention à la séance d’ouverture, le ministre syrien du Transport, Makram Oubaid a souligné l’importance de la complémentarité et de la coopération dans le domaine du transport maritime entre les pays arabes, notant à ce sujet qu’en Syrie, ce moyen assure seulement 8% des opérations, alors que tout le reste est effectué par des compagnies étrangères.
Pour lui, le développement de ce secteur doit être favorisé par des facilités et des services de qualité offerts aux navires de la flotte arabe dans les ports arabes. Il a, également, suggéré la création d’une banque de données, d’un site web et d’un bureau de communication, afin de faciliter le contact et fournir l’information nécessaire pour l’organisation et la coordination entre les ports arabes. M. Miloud Loukili, directeur de la marine marchande au ministère des Transports a, pour sa part, exprimé la volonté du Maroc quant à l’application de la circulaire d’entente signée au Maroc. Il a, d’autre part, souligné l’importance de ces réunions qui devront être couronnées par des décisions concrètes, notamment, la constitution d’une société arabe commune assurant le partenariat arabe dans le domaine du transport maritime.
A noter que les marchandises marocaines exportées vers la Syrie sont évaluées à 35528 tonnes, au cours de l’année 2001, et le premier semestre 2002, alors que le Maroc a importé par voie maritime près de 144,00 tonnes de marchandises syriennes pendant la même période, selon les chiffres du ministère syrien du Transport.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *