Une loi encadrant les rémunérations des banquiers

Une loi encadrant les rémunérations des banquiers

Le Premier ministre britannique Gordon Brown a annoncé, dimanche, qu’une loi encadrant les rémunérations et bonus des banquiers, et permettant d’imposer des sanctions, serait présentée dans les prochaines semaines devant le Parlement.
«Assez, c’est assez. Je ne vais pas rester là et permettre aux gens de retourner aux (…) mauvaises habitudes d’avant», a déclaré M. Brown dans un entretien à la BBC depuis Brighton, au sud de l’Angleterre, où s’est ouvert  dimanche le congrès annuel de son parti, le Labour. Une loi sur les «services financiers et le commerce», qui «interdira le vieux système des bonus et rendra impossible aux sociétés de les utiliser à nouveau», sera incluse dans le discours du Trône, par lequel la reine ouvrira la nouvelle session parlementaire le 18 novembre, a indiqué M. Brown. «Elle dira aussi que là où il y a un mauvais comportement, l’autorité des marchés financiers (FSA) aura le droit d’intervenir, et là où les compagnies ne sont pas préparées à agir en accord avec les nouvelles propositions sur un traitement juste des bonus et des rémunérations, des amendes leur seront imposées», a-t-il ajouté.
Cette loi comprendra les mesures «les plus sévères (adoptées) par aucun pays au monde», a promis M. Brown. «Nous aurions dû avoir plus de (régulation), je l’accepte aujourd’hui», a reconnu le Premier ministre, qui a estimé que les institutions financières devaient être tenues «responsables de leurs actes».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *