Une maintenance exceptionnelle pour la Centrale Tahaddart

Une maintenance exceptionnelle pour la Centrale Tahaddart

Sa capacité sera ramenée à plus de 400 mégawatts

Tahaddart, première Centrale à cycle combiné du Maroc vient de connaître une révision majeure et élargie. Il s’agit en effet de la première révision planifiée simultanément sur les turbines et alternateur et ce depuis la mise en service de la Centrale en 2005. Ce projet ayant nécessité un arrêt complet et programmé de la Centrale porte essentiellement sur la maintenance des principaux composants en l’occurrence la turbine à gaz, la turbine à vapeur, l’alternateur ainsi que la chaudière principale de récupération.

«La particularité de cette révision majeur, réside aussi dans le choix stratégique de la modernisation des deux turbines Siemens en procédant à l’extension de la durée de vie et la mise à niveau de la turbine à gaz ainsi que l’extension de la durée de vie de la turbine à vapeur», explique dans ce sens Siemens, acteur majeur dans la production, le transport et la distribution d’énergie et un pionnier en matière de solutions d’infrastructures, d’équipements d’automatisme, de systèmes d’entraînement et de solutions logicielles destinées à l’industrie.  La révision a connu la mobilisation d’un effectif de 400 personnes dont plus de 100 experts internationaux.

Ils ont travaillé d’arrache-pied pendant près d’un mois en vue de respecter les délais impartis de ce projet. Outre les pièces de rechange et l’outillage classique, cette maintenance a nécessité la mobilisation sur site de machines spéciales nécessaires aux différentes interventions, tant techniques que technologiques. «Cette modernisation donnera un nouveau souffle à la centrale, de façon à continuer à satisfaire, dans les meilleures conditions, les besoins du réseau électrique national», explique Siemens. Située à 30 km au sud de Tanger, la Centrale de Tahaddart a été inaugurée en 2005 par le Souverain et le Roi Juan Carlos d’Espagne. La Centrale est la première à cycle combiné en Afrique, elle compte une capacité initiale de 380 mégawatts qui, après cette maintenance, sera ramenée à plus de 400 mégawatts. la Centrale Tahaddart a enregistré, depuis sa mise en service, d’excellentes performances et a atteint des records de fiabilité moyenne annuelle avec un taux de fiabilité de 99,9 % durant les quatre dernières années.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *