Une nouvelle distinction attribuée au Maroc à l’ITB

Cette distinction, a indiqué le ministre dans une discours, beau et bien agencé. C’est aussi un honneur pour notre pays, mais aussi une reconnaissance des efforts du Maroc dans le secteur touristique, a souligné le ministre. Adil Diouri, qui avait assisté à la cérémonie d’attribution de ce prix, a par ailleurs indiqué que les premiers contacts avec les Tours Operator allemands, engagés avant même;les journées professionnelles, prévues pour lundi et mardi, ont été très satisfaisants.
Le Maroc et les Tour Operator ont convenu de changer de vitesse. Le ministre a proposé aux Tour Operator allemands d’adopter une nouvelle approche, concernant le partenariat avec le Maroc. Les Tours Operator allemands qui contrôlent les contrats globaux couvrant tous les pays européens émetteurs d’un flux touristique en direction du Maroc. Le ministre a proposé aux Tour Opérateurs de revoir à la hausse, dans cette hypothèse, les chiffres des flux émis sur le Maroc. Ceux qui faisaient 10.000 touristes devraient prévoir 300 à 400.000, a expliqué le ministre. Le développement du tourisme est fonction de la conjoncture et de la stratégie d’action, selon le ministre.
Le flux allemand en direction du Maroc, les supports qui devraient être utilisés et le transport. Ces propositions doivent tendre au développement du flux touristique européen, immédiatement, sur la base du produit actuel du Maroc, et à moyen terme, après l’exécution des programmes de développement arrêtés par le Maroc, à l’horizon 2010 et 2012. Les capacités d’accueil du Maroc devraient doubler en six ans.
Concernant l’Allemagne, le plus grand pays émetteur de touristes dans le monde, avec 47 millions départs à l’étranger en 2002 (par voie aérienne), le ministre estime que le Maroc n’est pas positionné sur le coeur de cible du marché allemand, qui est le tourisme balnéaire. Le Maroc espère, avec l’exécution des programmes de développement du tourisme balnéaire qu’il a arrêtés, drainer à court terme 350.000 touristes allemands et à l’horizon 2012, 1,5 million.
Le Maroc, rappelle-t-on, avait également reçu le prix to do/2002 de l’Institut d’études pour le tourisme et le développement, qui vient récompenser les efforts de la société Renard Bleu Touareg de la région de Zagora et son partenaire allemand Azalay Deutschland, engagées depuis trois ans dans un projet social et touristique tendant au soutien des populations nomades. La cérémonie s’était déroulée en présence du ministre du Tourisme, qui a été, dans la soirée, l’hôte d’un dîner offert en son honneur par l’ambassadeur du Maroc en Allemagne, Abdeladim Elhafi.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *