Une nouvelle filiale de Cisco Systems

Cisco Systems s’installe au Maroc. A travers l’ouverture, le 30 octobre dernier, de son bureau régional, le fournisseur américain de solutions réseaux pour Internet marque le grand intérêt qu’il affiche pour la marché marocain. Un bureau qui voit le jour une année après l’ouverture, en septembre 2001, d’un bureau de transit et dont le but n’est autre que de consolider la présence déjà remarquée de cette entreprise au Maroc. Une nouvelle filiale, de nouveau enjeux mais une stratégie tournée essentiellement vers les opérateurs.
L’infrastructure marocaine solide dans le domaine des télécommunications est d’autant plus attractive. Un partenariat a été conclu dans ce sens avec le Conseil en bureautique et informatique (CBI) et la société Intelcom. C’est dire que la plate-forme est déjà préparée pour fructifier cet investissement, que seuls le Maroc et l’Egypte sont à même d’accueillir en Afrique du Nord.
Plus qu’une simple recherche d’un apport financier supplémentaire, il s’agit pour Cisco d’accompagner l’évolution de l’économie marocaine en proposant des solutions réseaux, nécessaires à plus d’une activité économique et commerciale. A cela s’ajoute les offres de l’entreprise en matière de formation et de qualifications. Une enquête réalisée en 2003 par International Data corporation (IDC), à la demande de Cisco Systems, relève que les régions d’Europe, d’Afrique du Nord et Moyen-Orient accusent un déficit de compétences professionnelles de plus de 750 000 personnes.
C’est la raison pour laquelle Cisco a mis en oeuvre un programme international de partenariat avec le monde éducatif. Il s’agit du programme Cisco Networking Academies Programm (CNAP) que le fournisseur entend élargir sur le Maroc via un accord avec le ministère de l’éducation nationale. Les responsables de la multinationale comptent ainsi pallier la pénurie de personnes qualifiées pour répondre aux besoins des nouveaux métiers sur Internet. Des métiers qu ont fait de Cisco le leader mondial en équipements informatique avec la gamme la plus étendue de solutions pour le transport des données, de la voix et de la vidéo. Selon ses dirigeants, les solutions Cisco assurent également un fonctionnement optimal en termes de performance, de sécurité et de fiabilité de réseaux, aussi bien privés que publics. Crée en 1984 aux USA et avec un chiffre d’affaires global de plus de 22 milliards de dollars en 2001, Cisco table sur les grandes entreprises et les opérateurs de la télécommunication. Avec la libéralisation imminente du marché de la téléphonie fixe, le moins que l’on puisse dire, c’est que la multinationale n’aura pas à chômer au Maroc.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *