Une nouvelle ligne maritime reliant Sebta à Tétouan dans le pipe

Une nouvelle ligne maritime reliant Sebta à Tétouan dans le pipe

Un projet qui permettra de décongestionner le point de passage frontalier

Cette ligne prévoit d’assurer des traversées entre Sebta et Tétouan, dont la capacité moyenne de chacune est de 150 à 250 passagers.

Bonne nouvelle pour les visiteurs marocains de courte ou de longue durée à  Sebta. Considéré comme l’un des principaux journaux électroniques du préside occupé, le site Ceutaactualidad.com vient d’annoncer le projet d’une ligne maritime reliant celle-ci à Tétouan. Très attendu, ce projet est le fruit d’un partenariat mobilisant un groupe d’hommes d’affaires sebtaouis, dont la majorité a déjà fait ses preuves dans le secteur du transport maritime. Les initiateurs de cette nouvelle liaison maritime sont déjà en discussion avec les autorités marocaines et les autres partenaires nationaux concernés pour la réalisation de ce projet. Ils doivent choisir, selon ce journal, entre les deux ports de Marina Smir et Mdiq pour la mise en place de cette ligne.

Ce projet prévoit d’assurer des traversées entre Sebta et Tétouan, dont la capacité moyenne de chacune est de 150 à 250 passagers. Son objectif principal est de promouvoir le tourisme du préside occupé auprès des visiteurs des différentes régions du Maroc. Surtout que pour tirer leur épingle du jeu lors de ces dernières années de crise, les autorités espagnoles continuent de multiplier des campagnes de promotion pour attirer davantage de touristes marocains, qui enregistrent une augmentation record particulièrement pendant les soldes du Nouvel An et celles du début d’été. Les clients marocains sont de plus en plus prisés par les vendeurs sebtaouis. Ces derniers font de leur mieux pour offrir des articles exclusivement au goût de cette clientèle. Car les clients marocains contribuent, selon certains vendeurs sebtaouis, de près de la moitié de leurs chiffres d’affaires.

Il est à noter que la future ligne maritime Sebta-Tétouan vient répondre aux espérances des visiteurs marocains. Ils sont obligés, chaque fois qu’ils veulent se rendre à Sebta pour de simples raisons touristiques, d’endurer des longues files d’attente avant leur passage par le célèbre poste-frontière Bab Sebta.

Ce projet permet ainsi aux passagers d’éviter la congestion habituelle à ce point de passage frontalier, témoin ces derniers temps de plusieurs drames, dont le décès d’une femme «mulet», survenu en fin du mois d’avril dernier.   Il est à rappeler que cette affluence de visiteurs marocains rend les files de véhicules encore plus longues au poste-frontière. Ce qui donne du fil à retordre aux services de contrôle et sécurité côtés marocain et espagnol. D’autant plus qu’ils sont chargés ensemble de gérer le passage de plus de 20 mille personnes et 2.500 véhicules par jour.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *