Une opportunité pour les PME et le positionnement des produits marocains

Une opportunité pour les PME et le positionnement des produits marocains

Le concours d’idées en architecture, lancé par le ministère de tutelle dans le cadre du 15ème Salon international du bâtiment qui se tiendra du 26 au 30 novembre à Casablanca, semble une initiative intéressante. Elle l’est de par «la créativité et l’art», comme a indiqué Nabil Benabdellah, mercredi à Rabat, que cette compétition exige.

Bien évidemment, ce concours est régi par des conditions. «Il y a un cahier des charges et nous allons attendre les propositions des architectes», a enchaîné le ministre de l’habitat et de la politique de la ville qui s’exprimait lors d’une conférence de presse consacrée au Salon bénéficiant du haut patronage de SM le Roi.

Ledit concours cible également des objectifs abondant dans le sens de cette édition. Le premier étant destiné à inciter les professionnels du secteur de la construction, notamment les architectes, à mener une réflexion sur le logement destiné à la classe moyenne. La deuxième visant, selon les représentants des fédérations présents à la conférence, «la création de rapports avec les PME nationales en vue de les encourager à l’investissement, notamment dans les pays d’Afrique du Sud». C’est donc un «salon professionnel» selon les propos du ministre, désirant, via cette manifestation, donner l’opportunité aux entreprises marocaines de gagner en notoriété dans le marché au lieu de donner cette chance à celles étrangères. «Le résultat sera certes palpable pour le citoyen marocain», a ajouté le ministre qui a précisé que le salon sera marqué par un débat autour, entre autres, du code de construction qu’il a qualifié d’«avancée majeure». Ceci étant, ce salon biannuel a également la particularité, selon les représentants des fédérations, de se diriger vers les clients et acheteurs.
A leurs yeux, le SIB, qui est une vitrine pour les industriels, est également une opportunité pour le positionnement des matériaux de construction marocains. A propos du budget alloué à ce rendez-vous, M. Benabdellah a indiqué à ALM n’en avoir aucune idée. Quand même, il s’est exprimé sur quelques chiffres ayant trait à la communication et au stand du ministère dans le salon et au programme scientifique. Le montant de la première est de 3 MDH, le deuxième étant de 3,7 MDH.  Pour rappel, ce salon régulier, qui se tiendra sous le thème «Construire la ville de demain», accueillera 150.000 visiteurs. Ce salon, considéré premier en terme de superficie puisqu’il est prévu d’ériger des stands à l’extérieur de la foire, s’étalera sur une superficie de 20.000 m2 et sera marqué par la participation de plus de 650 sociétés nationales et étrangères dont celles en provenance des Pays –Bas qui ont donné un avant-goût de leur participation lors de la conférence de presse. En ce qui concerne le pays d’honneur de ce rendez-vous, le ministre de l’habitat a indiqué qu’il y a eu une pensée pour la Libye. En fin de compte, les initiateurs ont penché pour l’Arabie Saoudite qui sera fort représentée outre la présence incontournable des pays du continent africain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *