Une subvention de 2,6 milliards d’euros accessible à la Bulgarie

Une subvention de 2,6 milliards d’euros accessible à la Bulgarie

La Commission européenne a autorisé mercredi l’accès de la Bulgarie à des subventions d’une valeur de 2,6 milliards d’euros après le feu vert donné la veille pour des aides de 1,4 milliard d’euros, a annoncé le Premier ministre bulgare Boïko Borissov. Bruxelles refusait l’accès de la Bulgarie aux sept programmes opérationnels d’une valeur globale de 6,4 milliards d’euros applicables entre 2007 et 2013, en raison de l’absence de contrôle adéquat des dépenses des fonds européens par les autorités bulgares.
Les nouvelles subventions débloquées concernent les programmes européens dans les domaines de la compétitivité et des transports. L’argent débloqué mardi provient des programmes de développement régional et de l’aide technique. «En deux jours, nous avons été récompensés par la Commission européenne par le déblocage de quatre programmes», s’est félicité M. Borissov. La Bulgarie attend, par ailleurs, un feu vert de Bruxelles pour les programmes opérationnels dans les secteurs environnement, ressources humaines et capacité administrative. Une commission parlementaire bulgare avait estimé, dimanche, que le pays risquait de perdre une grande partie de ses fonds européens car à peine 1,3% des fonds attribués pour la période 2007-2013, dont le montant dépasse 15 milliards d’euros, ont été réellement dépensés. La lenteur des procédures et des irrégularités (surestimation des projets, conflits d’intérêts) ont fait obstacle à la réalisation des projets, selon le rapport annuel de la Commission européenne sur le pays. En 2008, Bruxelles avait gelé pour 825 millions d’euros de fonds européens destinés à Sofia, dont 220 millions ont été définitivement abandonnés, en raison de soupçons de détournements.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *