Une vingtaine de pays y adhère: Pour une charte africaine du tourisme

Une vingtaine de pays y adhère: Pour une charte africaine du tourisme

Une vingtaine de pays africains vient de signer la charte africaine du tourisme durable et responsable.

Cette adhésion a été confirmée lors du Forum ministériel sur les enjeux touristiques et le climat en Afrique. A travers cette charte, ratifiée en marge de la COP22, les Etats signataires promeuvent le tourisme durable au profit de l’Afrique tout en respectant la diversité et le patrimoine du continent. Un engagement, qui, selon Aziz Akhannouch, en sa qualité de ministre provisoire du tourisme, vient inscrire le tourisme durable en Afrique dans une dynamique soutenable alliant le progrès socio-économique à la préservation de l’environnement et au respect des diversités culturelles de chaque pays.

A cet égard, Salaheddine Mezouar, président de la COP22,  a plaidé en faveur de la préservation des atouts touristiques de l’Afrique.  Le tourisme durable s’érige, en effet, en levier de développement. Il se veut également l’une des solutions de lutte contre le changement climatique au niveau continental. Notons que la charte africaine du tourisme durable et responsable a été signée par le Maroc, le Congo, l’Angola, le Bénin, le Cameroun, l’Ethiopie, la Guinée-Bissau, le Cap-Vert, le Burundi, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Gabon, le Kenya, le Mali, la Mauritanie, la République Centrafricaine, le Nigeria, le Niger, le Sénégal, les Seychelles, le Soudan, le Zimbabwe, la Tunisie et le Tchad.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *