Une vision urbaine à l’horizon 2018: Essaouira change de look

Une vision urbaine à l’horizon 2018: Essaouira change de look

Opération lifting pour la ville d’Essaouira. Un grand chantier de développement et de modernisation est lancé inscrivant Essaouira dans le panorama socioculturel d’un Maroc à la fois moderne et authentique.

Cette ville, dont la Médina figure sur la liste du Patrimoine universel de l’Unesco, se révolte contre ses handicaps. Enclavement et précarité d’infrastructures ne seront plus un tourment dans l’avenir, car pouvoirs publics et acteurs civils se sont mobilisés autour d’une stratégie collective. L’objectif étant de limiter les contraintes qui entravaient le rayonnement de la ville en tant que destination touristique et urbaine à part entière.

L’année 2018 est une date butoir qui observera la création d’un pôle urbain, la mise à niveau des infrastructures de base, le rehaussement du paysage urbain d’Essaouira, la valorisation du patrimoine culturel et architectural et le développement socio-économique.
Se référant à un communiqué de la délégation du tourisme, une convention est en cours de finalisation portant sur la mise à niveau de la Médina.

Ainsi, les premières estimations financières tournent autour des 300 millions de dirhams qui seront consacrés, entre autres, pour la mise à niveau des infrastructures, la réhabilitation du quartier Mellah et le traitement du cadre bâti de la Médina. Sous un autre volet, le chantier de modernisation de la ville d’Essaouira atteint une progression notable.

En termes de mise à niveau des équipements de base des quartiers sous-équipés, 12 quartiers ont été identifiés. Si ceux situés à l’Est de la ville sont actuellement achevés, l’état d’avancement des quartiers de l’Ouest est évalué à 70%. De même, 15 millions de dirhams ont été débloqués pour l’aménagement des espaces verts, la limitation de l’extension urbaine, la protection de l’ecosystème.

Tous ces périmètres connaissent une progression de travaux de 75%. Une enveloppe de 12,5 millions de dirhams est, par ailleurs, allouée pour la protection de la ville contre les inondations dont le taux de réalisation atteint les 90%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *