Union européenne : Présentation de nouveaux instruments financiers

Union européenne : Présentation de nouveaux instruments financiers

Les nouveaux instruments financiers et les programmes thématiques de l’Union européenne (UE) ont été présentés mardi à Rabat lors d’un séminaire dédié à la vulgarisation de ces mécanismes. Ces nouveaux instruments financiers et programmes thématiques portent notamment sur le cadre de la réforme des instruments de l’aide extérieure de la Communauté européenne, la facilité de gouvernance, la facilité d’investissement au voisinage, les programmes de la coopération transfrontalière, l’initiative européenne pour les droits de l’Homme ainsi que l’instrument européen de voisinage et de partenariat (IEVP). L’IEVP, qui a remplacé le programme MEDA le 1
er janvier 2007, est le principal véhicule de la coopération financière bilatérale entre l’UE et le Maroc. Ouvrant les travaux du séminaire organisé par le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération et la Commission européenne, l’ambassadeur, directeur général des relations bilatérales au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, Youssef Amrani, a souligné que cette rencontre vise à atteindre deux objectifs visant en l’occurrence à vulgariser l’ensemble des instruments financiers, en particulier les nouveaux mécanismes d’aide extérieure communautaire tels que les « facilités investissement et gouvernance » que la commission européenne a mis à la disposition de ses partenaires dans le cadre de la politique européenne de voisinage pour les accompagner dans leurs efforts de modernisation, de développement économique et social et de consolidation de l’Etat de droit.
Le deuxième objectif, a-t-il poursuivi, vise à permettre aux collectivités locales et à la société civile marocaines de bénéficier également du soutien financier de l’UE, soulignant que ces acteurs occupent une place centrale dans le processus de développement socio-économique amorcé par le Maroc. Ce séminaire intervient à une période cruciale et charnière dans l’histoire des relations entre le Maroc et l’UE marquée par la mise en oeuvre de la nouvelle programmation financière prévue dans le cadre de l’IEVP, a indiqué M. Amrani. Il a, en outre, salué l’engagement constant dont fait preuve l’UE pour accompagner le Maroc dans le vaste chantier de réformes structurelles menées dans les domaines politique, économique, financier, social et culturel, ajoutant que le Royaume a démontré sa volonté d’utiliser les fonds alloués de manière efficiente dans la mise en £uvre de ces réformes stratégiques. L’octroi au Maroc d’une enveloppe bilatérale de l’ordre de 654 millions d’euros au titre de la période 2007-2010 place le Royaume parmi les premiers bénéficiaires des fonds de la politique de voisinage et illustre le partenariat «privilégié» qui existe avec l’UE, a-t-il attesté. M. Amrani a enfin rappelé que ce séminaire intervient à la veille des discussions qui auront lieu à Bruxelles avec la Commission européenne et les Etats membres sur les perspectives de renforcement des relations Maroc-UE, à la lumière des efforts accomplis par le Maroc dans la mise en oeuvre des actions retenues dans le cadre de la politique européenne de voisinage. Pour sa part, Bruno Dethomas, ambassadeur, chef de la délégation de la Commission européenne au Maroc, a expliqué que l’UE s’est dotée de nouveaux instruments à orientation soit géographique, soit thématique, qui répondent à des objectifs politiques clairement définis et qui constituent une base solide pour les actions à mener au cours de la période 2007-2013. Le Maroc est un partenaire privilégié de l’UE depuis de longues années, a-t-il souligné, rappelant que le Royaume a fait partie des premiers pays de la Méditerranée à signer un Plan d’Action Voisinage avec l’UE.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *