USA : l’eau n’intéresse plus le groupe Danone

Danone a annoncé en pleine assemblée générale des actionnaires, réunie au Louvre, le rachat par le groupe américain Coca-Cola des 49% qu’il détenait dans leur société commune nord-américaine CCDA. Coca-Cola devient ainsi le propriétaire unique de cette société créée en 2002 pour distribuer les eaux en bouteille de Danone aux Etats-Unis. Le directeur financier Emmanuel Faber, nommé directeur général Asie Pacifique à partir du 1er juillet, s’est refusé à révéler le prix de la vente, la direction du groupe assurant qu’elle ne se traduirait pas par une "moins-value". "S’ils ne veulent pas dire le prix, c’est qu’ils ont vendu à un prix très bas", a déclaré à l’AFP une analyste financière qui a tenu à garder l’anonymat. "Sur le marché de l’eau (aux USA, ndlr), les acteurs du secteur se sont livrés à une véritable guerre des prix à laquelle Danone, en raison de sa taille, n’a pas participé. C’est aussi ce qui nous permet de nous retirer de ce marché sans trop de dommages", affirme le PDG Franck Riboud dans une interview au "Journal des Finances".
Le groupe français précise que les eaux embouteillées, notamment les marques Dannon Water et Sparkletts en petit format, seront toujours commercialisées par CCDA.
D’autre part, la marque Evian, qui avait été concédée à Coca-Cola par une licence séparée, restera distribuée par Coca-Cola aux Etats-Unis et au Canada, a précisé Danone dans un communiqué. Le nouvel accord prévoit une augmentation de 20% des investissements publicitaires et promotionnels de Coca-Cola, qui a ses propres marques dans ce secteur dont Dasani, sur Evian. Mais la direction de Danone s’est refusée à donner le montant de ces investissements. "Evian doit rester la référence des eaux haut de gamme aux Etats-Unis", a seulement souligné un porte-parole du groupe, en marge de l’assemblée générale.

• AFP

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *